Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

[Rendez-vous d'architecte] Tenu de camoufler

Bouches-du-Rhône Publié le - - Architecture

[Rendez-vous d'architecte] Tenu de camoufler
J.Ph. Pierrat - Antoine Damery, fondateur et directeur de création de Kwad Design studio

Le designer Antoine Damery est en train de transformer à Marseille en lieu culturel un vieux bateau-phare destiné à la ville des lumières. Bienvenue à bord !

Lorsqu’il aura enfin revêtu sa tenue de camouflage rouge et grise, il sera difficile de reconnaître le vieux bateau-phare rouillé actuellement amarré au poste 111 le long de la digue du large, au port de la Joliette, à Marseille.

En pleins travaux, ce navire des années 30 de 134 pieds de long, baptisé Razzle - de « Razzle Dazzle » désignant la peinture de camouflage utilisée au XXe siècle pour les navires de guerre – et dont on s’attendrait presque à voir surgir sur la coupée le capitaine Haddock, doit en effet muer d’ici à la fin de l’année en « un lieu d’échanges atypique, principalement dédié aux musiques contemporaines ». Un bâtiment phare destiné aux quais de la ville de Lyon, comme l’explique encore Antoine Damery, qui s’est vu confier la maîtrise d’œuvre de cette transformation.

Les champs de la conception

Designer industriel de métier et ingénieur de formation, ce dernier, avant de créer et diriger le studio parisien Kwad Design, agence de conception pluridisciplinaire composée d’architectes et de designers, a longtemps travaillé au sein d’un grand cabinet d’architecture de Melbourne, en Australie. C’est là notamment qu’il a appris, comme il le raconte lui-même, à surfer à la confluence des genres : urbanisme, architecture, archi intérieure et design.

« J’aime naviguer dans les milieux de la conception et dans le champ des différents métiers, confie Antoine Damery. L’approche reste la même, le principe de conception aussi. Un processus centré autour de l’utilisateur et mêlant style, ergonomie et technique. Mon expérience dans le design auto et transport m’aide aussi dans des environnements aussi complexes que les bateaux où il est nécessaire de raisonner en 3D», ajoute-t-il à propos de ce projet classé pour sa réglementation comme établissement flottant de 1000 m2 et qu’il considère pour sa part comme « hybride », à l’image de l’activité de son agence en général.

Un phare dans la nuit lyonnaise

En l’occurrence, il s’agissait avant tout de créer « un  lieu de vie », rappelle le designer, qui, pour sa nouvelle identité, réinterprète le thème du Razzle servant de fil rouge et que l’on retrouvera très largement décliné, à l’extérieur, sur la coque, l’armature, comme à intérieur. Le concepteur a veillé en même temps à ce que l’héritage et en particulier les rouages de ce navire industriel qui faisait office de phare là où on le positionnait, soient au maximum préservés. En plutôt bon état, l’accastillage* sera plus particulièrement conservé. Autant d’éléments structurels qui contrasteront avec l’habillage en bois et les matériaux plus chics du nouvel agencement, indique également celui qui a dessiné les futurs atours du bâtiment reconfiguré.

La salle de concert prévue se retrouvera sous le pont avant en fond de cale, le restaurant (et la cuisine) au niveau du pont principal, le bar sur le pont arrière et l’espace événementiel au-dessus. Ici, une écoutille, qui sert d’assise le jour, se transforme en accès au club le soir. Là, sur le pont événementiel, c’est l’héliport qui est détourné de son usage. En complément, des aménagements sont également prévus à terre. Une fois son réarmement achevé, en fin d’année, l’ex-bateau-phare devra alors gagner son nouveau port d’attache à Lyon pour briller à nouveau.

* Ensemble des aménagements et appareils utilisés sur les superstructures des bateaux.

La suite de ce portrait d'architecte est à lire dans le numéro 1153 de TPBM (parution le 26/10/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).




J. P. Pierrat
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer