AccueilArchitecture[Rendez-vous d'architecte] Città a droit de cité

[Rendez-vous d'architecte] Città a droit de cité

Principalement basée à Aix-en-Provence, l'agence d'architectes, d'urbanistes et de paysagistes Città de Marc Monier réalise dans la région, sans tapage mais avec soin, de nombreux équipements, logements et autres aménagements urbains et paysagers. A l'image du complexe touristico-sportif qu'elle termine sur les hauteurs de Cassis.
[Rendez-vous d'architecte] Città a droit de cité

Architecture Publié le ,

Marc Monier est le fondateur du groupe Via qui réunit l’agence d’architecture Città, le bureau d’ingénierie Strada et un deuxième bureau d’études, Habitat & société, spécialisé dans la planification urbaine et la socio-économie de l’habitat.

« Je me suis donné les moyens pour faire de l’architecture et tout maîtriser », explique-t-il.

Cet adepte de la pluridisciplinarité a le sens de l’organisation, le souci du détail, la rigueur constructive qui sied à sa double formation d’ingénieur, puis d’architecte, et enfin, suffisamment de lyrisme pour aimer, dit-il encore, « les formes qui ont une poésie ». Ce qui se traduit sur le terrain.

Sur les hauteurs de Cassis, à proximité du collège des Gorguettes, dans un environnement en partie encore naturel, au milieu des pins et de nouvelles plantations, avec pour toile de fond le célèbre cap Canaille et sa falaise la plus haute d’Europe tombant dans la mer, cet architecte de 60 ans dont l’agence a déjà requalifié le centre ancien de cette commune, termine en effet un important projet « paysager » comme il le souligne lui-même. Non pas pour le nombre de m2construits, il n’y a essentiellement que de petits bâtiments, mais pour son insertion, à l’emplacement d’une ancienne décharge désaffectée de 4 ha, et sa fonction. Il s’agissait en effet à la fois de restructurer et d’étendre un complexe sportif, avec notamment la création d’un stade et du bâtiment des vestiaires allant avec, plus la reconstruction de cours de tennis et d’un plateau déjà présents, tout en aménagement également sur place un pôle d’accueil touristique avec parking de stationnement et gare routière pour les navettes de circulation et le petit train auto que la ville met en place en saison à destination des touristes et visiteurs.

L’art de la composition

L’ensemble a été mené en plusieurs étapes dans des délais serrés et c’est cette dernière partie en construction, celle comprenant le pavillon d’accueil et le bureau de l’office du tourisme, qui vaut à son concepteur de multiplier ces derniers temps les visites de chantier pour livrer l’ouvrage à temps, l’inauguration étant prévue pour le 4 juin prochain. Globalement, l’opération aura coûté près de 4 M€.

Le pavillon de la zone d’accueil touristique des Gorguettes avec vue sur le cap Canaille.

La suite de ce portrait d'architecte est à lire dans le numéro 1131 de TPBM (parution le 25/05/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?