Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Rendez-vous d'archi : Land s'inscrit dans le paysage

Bouches-du-Rhône Publié le - - Architecture

Rendez-vous d'archi : Land s'inscrit dans le paysage
J. Ph. PIERRAT - De g. à dr. : Nicolas Masson, Fayçal Abed, Guillaume Beccaria et Ivan Di Pol, les quatre architectes associés de cette nouvelle agence.

Née de précédentes expériences diverses et variées, la jeune agence d'architecture marseillaise Land fait preuve de beaucoup de maturité et d'une pratique à toutes épreuves.

Logements, équipements publics, casernes de pompiers, internat, siège social, extension universitaire, hôtel… après dix-huit mois de travail en commun, l'association des quatre architectes marseillais Ivan Di Pol, Guillaume Beccaria, Nicolas Masson et Fayçal Abed, trois quadras et leur aîné qui traçaient jusque-là chacun leur parcours, apparaît au beau fixe. Entre eux, les plaisanteries fusent et ça fleure bon la complicité. Née notamment d'un désir partagé « de mener des projets différents différemment », l'union paraît épanouie et la fusion réussie. Dans le ciel des quartiers nord de Marseille, trois grues visibles de l'une à l'autre et disséminées dans le paysage dans un rayon d'un kilomètre, en témoignent. Celles-ci signalent en effet trois des chantiers sur la dizaine qui occupe l'agence en ce moment.

« L'idée était dans l'air depuis quelques années… et ça a été le bon moment pour nous tous », racontent les protagonistes de ce rapprochement heureux dont les liens s'étaient tissés auparavant à l'occasion de réalisations croisées, de partage de locaux ou encore de précédentes relations professionnelles et/ou estudiantines. « Une question d'âge aussi - passé la quarantaine, on a moins d'ego -, et également d'envie de repartir sur de nouvelles bases. »

Tout ça ajouté à l'étiquette de spécialiste qu'on vous colle rapidement dans ce métier du fait du principe des références exigées en général pour postuler à un projet, équipements culturels pour l'un, logements pour un autre, et dont ils ne voulaient pas. Enfin, et surtout, « confiance et amitié » régnant, les quatre ont sauté le pas.

Le Monticole, nouveau point d'orgue du Plan d'Aou

Bien leur en a pris si l'on en croit le Monticole, singulier mélange de logements sociaux, médiathèque, maison de santé, parking en silo, parc et restaurant, signé de leur nouvel acronyme (lequel, constitué des dernières lettres de leurs noms respectifs, fait sens, font-ils remarquer au passage) en cotraitance avec Bag Architectes (Marseille) et dont la construction s'achève dans les quartiers nord.

Cet ensemble immobilier* de près de 5 000 m2 (hors parking) et aux façades en pierre de taille doit constituer le point d'orgue et « une nouvelle centralité », explique Nicolas Masson, qui assure le suivi de l'exécution des travaux, de la rénovation urbaine menée ces dernières années, dans le cadre de l'Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) et sous le pilotage du Groupement d'intérêt public (GIP) Marseille Rénovation urbaine, de la cité marseillaise du Plan d'Aou.

« Comme il n'était pas possible, entre autres à cause de l'amiante, de conserver l'ancienne école où ce nouveau volet du renouvellement urbain a pris place, école à laquelle les habitants du quartier se montraient tout de même attachés puisque beaucoup y ont appris à lire et écrire, nous avons décidé d'en garder les arbres majestueux et de construire autour dans un souci de développement durable. Ce qui n'a pas toujours été facile. De même, plutôt que de creuser pour enfouir un parking souterrain, nous en avons créé un aérien de 54 places au-dessus de la médiathèque et de la maison de santé, qui constitue la base de l'édifice, et en dessous des logements sociaux qui, de la sorte, tout de suite élevés, profitent eux de belles vues dégagées sur la baie de Marseille », détaille encore l'architecte.

Le Monticole, un singulier mélange de logements sociaux, médiathèque, maison de santé, parking en silo, parc et restaurant... (Crédit : Philippe Conti)

Moins cher, plus de pierre

Autre avantage de cette proposition qui permet de loger la totalité du programme sur le terrain dévolu, « elle a coûté moins cher et a permis de dégager le budget nécessaire pour construire les façades des logements en pierre, des pierres de Beaulieu, matériau local et autre circuit court - la carrière est à moins de 200 km - et propre », souligne le concepteur.

Avec ses aspects méditerranéens à la Pouillon (circulations et espaces extérieurs, double hauteur de l'entrée et du rez-de-chaussée, calepinage des pierres de façade… ), inspiration assumée par chacun d'entre eux, le résultat est au final assez symptomatique de l'architecture que les quatre associés de Land défendent, basée « sur une relation forte entre un contexte, l'édifice projeté et des ambitions clairement affichées en termes de développement durable, avec les utilisateurs au centre de toutes les préoccupations ». Et le démontrent d'ailleurs au-delà des opérations de rénovation urbaine où ils interviennent, dans bien d'autres types de réalisation.

* Maîtrise d'ouvrage tripartite : Erilia (logements sociaux), ville de Marseille (médiathèque dont l'agencement intérieur a été confié au cabinet d'architecture marseillais Mira) et Marseille Rénovation urbaine.




J. P. Pierrat
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer