AccueilUrbanismeReillanne veut réhabiliter l’îlot du château

A LA PELLE Reillanne veut réhabiliter l’îlot du château

La commune de Reillanne recherche actuellement le maître d’œuvre qui pourra renforcer l’aile est de l’immeuble dit du Château et y réaliser cinq logements locatifs sociaux, un local commercial et aménager des espaces publics.
Reillanne veut réhabiliter l’îlot du château
Guillaume Pra - Mairie de Reillanne - La mairie veut conforter l’aile est du Château de Reillanne, un ancien édifice situé en plein cœur de la commune, dans un périmètre soumis à l’accord de l’Architecte des bâtiments de France.

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Il y a 60 ans, l’immeuble mitoyen de l’aile est de la bâtisse dite du Château de Reillanne était démolie. Pour éviter que la structure de l’ensemble de l’édifice ne soit endommagée un renfort fut posé. Mais malgré toutes ces attentions, la structure doit aujourd’hui être confortée. La commune a donc lancé une opération de RHI (Résorption de l'habitat insalubre) portant sur un groupe de six parcelles, l'îlot du château, dont les immeubles sont dans des états plus ou moins dégradés. « Certains sont en copropriétés et trois immeubles sont frappés d’un arrêté de péril avec Interdiction définitive d’habiter. »

La commune recherche jusqu'au 14 septembre 2021 l’équipe de maîtrise d’œuvre qui sera à la fois capable de renforcer la structure de l’édifice mais aussi de créer dans l'aile est quatre logements de type 2 et 3, pour une surface habitable totale d’environ 300 m2 à destination de familles et de personnes âgées, de réhabiliter une maison de ville mitoyenne avec jardin rue de l’hôpital, et de recréer un local commercial (boucherie) avec atelier et réserves pour une surface de 90 m2 environ, donnant sur la place. Des caves privatives devront être destinées aux logements. Enfin à l’extérieur, la commune souhaite aménager des espaces communs et une cour intérieure. La municipalité veut également réinventer un espace public paysagé et végétalisé sur la place aux herbes en y conservant néanmoins quelques places de stationnements.

Quatre phases

La commune prévoit une enveloppe de travaux s’élevant à 1,2 M€, réparti en quatre phases successives : 609 500 € HT pour l’opération de démolitions/confortements et l’aménagement de la cour intérieure (tranche 1), 475 000 € HT pour le second œuvre sur les logements (tranche 2), 65 000 € HT pour l’aménagement de la place aux herbes (tranche 3) et enfin 128 000 € HT pour la dernière tranche qui concerne le second œuvre pour les locaux commerciaux.

Dans ses prévisions de travaux, la commune s’appuie largement sur l’étude de faisabilité réalisée en septembre 2020 par l’atelier Skala. Les travaux devraient être lancés d’ici fin 2022. 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?