AccueilTerritoiresRéallon anticipe la fin d'une économie liée à la neige

Réallon anticipe la fin d'une économie liée à la neige

Alors qu'elle réalise 90% de son chiffre d'affaires l'hiver, la station haut-alpine de Réallon parie sur l'été. Une étude annonce la fin d'une économie liée au produit ski sur son domaine à horizon 2050.
L'enneigement de la station devrait rester satisfaisant jusqu'à 2050.
Station de Réallon - L'enneigement de la station devrait rester satisfaisant jusqu'à 2050.

TerritoiresHautes-Alpes Publié le ,

Si le dérèglement climatique impacte, d'une manière ou d'une autre, toutes les stations de ski, certaines n'ont d'autre choix que de réfléchir à la viabilité d'un modèle économique hors ski. La station jurassienne de moyenne altitude, Métabief, a été la première à afficher un positionnement radical - ou courageux - en devançant la fin potentielle du ski alpin à l'horizon 2030-2035 sur son domaine. Le syndicat mixte du Mont d'Or n'investit plus dans la neige de culture et dans de nouvelles remontées mécaniques, et assure simplement la maintenance. Les crédits sont destinés à imaginer le modèle d'après.

Réallon a pris un parti quelque peu similaire. La petite station de l'Embrunais, qui jouit d'une vue époustouflante sur le lac de Serre-Ponçon et les aiguilles de Chabrières, verrait une dégradation importante de son manteau neigeux à partir de 2050, selon les prévisions de Climsnow. Cela ressort de l'étude prospective poussée réalisée sur l'ensemble des stations des Alpes du Sud, à la demande de la Région.

Pour anticiper la fin de ce modèle économique lié à la neige, Réallon s'est donné 20 ans pour amorcer sa transition et obtenir un détachement total du produit ski à horizon 2050. Un exercice périlleux dans la mesure où personne n'a encore trouvé la solution miracle et où il est déjà difficile de se projeter d'une année sur l'autre.

Coût de l'énergie dans les stations de ski : une réunion à Paris avec le maire des Orres

La moitié de son chiffre d'affaires consacrée à cette transition

Réallon parie déjà sur un confortement de sa saison estivale, qui ne représente aujourd'hui que 10% de son chiffre d'affaires annuel, « même si elle est viable et financièrement autosuffisante », tempère Robin Deymier, directeur du domaine skiable. Depuis 2017, la station a amorcé sa diversification estivale, en aménageant des sentiers VTT et un belvédère et en allongeant l'ouverture du domaine. L'exploitant entend aller plus loin. « Nous avons besoin du soutien financier que nous apporte le ski pendant 20 ou 30 ans. Nos investissements vont s'éroder sur la partie hivernale pour se tourner de plus en plus vers la partie estivale », annonce M. Deymier.

Le parc de remontées mécaniques, également nécessaire au fonctionnement estival, a été entièrement refondu en 2010. Quant à la neige de culture, c'est une autre affaire. « Nous sommes obligés de rénover les équipements au vu de leur vétusté ». Mais il n'est pas question d'agrandir sa couverture - 30% du domaine skiable -, ou alors juste sur quelques points noirs. « Jusqu'en 2040/2050, nous aurons une saison d'hiver, peut-être raccourcie ou adaptée dans son fonctionnement, mais nous n'allons pas créer une station artificielle en forçant sur la neige de culture », indique le directeur des remontées mécaniques.

La moitié du chiffre d'affaires de la station est dédiée à cette transition énergétique et économique, en envisageant la production d'énergie renouvelable solaire et hydraulique, et en investissant dans des produits hors neige, comme des zones de glisse et aires ludiques pour les enfants. « Rien de très innovant technologiquement mais des aménagements en relation avec la nature ». Réallon capitalise sur cette force qui attire déjà naturellement sa clientèle.

Orcières met hors-piste l’entreprise Labellemontagne

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 07 décembre 2022

Journal du07 décembre 2022

Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?