AccueilBTPRaediviva veut fédérer la filière du réemploi en Paca

Raediviva veut fédérer la filière du réemploi en Paca

L’association Raediviva veut fédérer et développer la filière du réemploi en Paca pour accompagner les acteurs du bâtiment et des travaux publics, mais aussi les maîtres d’ouvrage et d’œuvre.
Benoît Campion, le président et Laure Pizay, la directrice de Raediviva.
F. Delmonte - Benoît Campion, le président et Laure Pizay, la directrice de Raediviva.

BTP Publié le ,

Le réemploi des matériaux a de beaux jours devant lui, mais pour le développer, toute la filière est à construire, ou presque… Ce projet est porté par Raediviva, l’association qui a pris la suite de R-Aedificare (ce nom historique a été conservé par Valérie Décot, fondatrice de ce mouvement en région, pour ses activités d’études et de conseils, devenue une entité économique indépendante). « Raediviva porte l’ambition d’inscrire le réemploi comme une filière à part entière du secteur du BTP en région Provence-Alpes-Côte d’Azur », soulignent Benoît Campion, son président et Laure Pizay, sa directrice. Le chantier est de taille et répond aux enjeux actuels. En effet, le BTP est à l’origine de 70 % de la production de déchets national, soit 270 millions de tonnes. « Le réemploi des matériaux de déconstruction et la réduction les déchets de chantier sont des enjeux environnementaux. Ils apportent une réponse à la problématique d’épuisement des ressources naturelles », expliquent les deux responsables de l’association. La réutilisation de matériaux prélevés sur des anciennes infrastructures ou bâtiment peut aussi être une réponse à la flambée des prix des matières premières. « Il y a également des emplois à créer avec le développement de cette nouvelle filière, notamment des emplois en lien avec l’insertion », avance Laure Pizay. Pour ces raisons Raediviva est soutenue par l’Ademe et la Région Paca.

Plus de déchets du BTP dans les déchetteries de la DLVA à partir de 2023

Accompagner les acteurs du BTP dans le réemploi

Si beaucoup d’acteurs publics et privés de la construction et de l’aménagement du territoire ont inscrit le réemploi et le recyclage des matériaux dans leur logiciel, les initiatives restent le plus souvent isolées. « Pour cette raison nous devons jouer un rôle de fédérateur et ainsi mettre en contact et accompagner les maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, les organisations professionnelles et les entreprises du BTP sur les thématiques liées au réemploi. Mais nous ne voulons en aucun cas nous substituer aux fédérations professionnelles ou autres acteurs », plaide Benoît Campion.

Pour y arriver Raediviva va organiser des colloques, comme les rencontres du réemploi du 7 juin dernier, à Coco Velten, où une centaine de professionnels de la construction et du réemploi se sont retrouvés. Il y a été question d'échanges de matériaux, de réglementation et d'assurances liées au réemploi et du réemploi dans les marchés publics. L’association va aussi proposer des visites de chantiers ou de réalisations dans lesquels le réemploi a tenu une place intéressante. « Nous comptons susciter de l’intérêt en mettant en avant des exemples inspirants », annoncent les deux responsables.

L’association entend également se développer en accueillant de nouveaux adhérents. Les personnes intéressées peuvent la contacter via son site internet.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?