AccueilUrbanismeQuels aménagements pour Pelvoux-Vallouise et l'accès au Pré de Madame Carle ?

Quels aménagements pour Pelvoux-Vallouise et l'accès au Pré de Madame Carle ?

La communauté de communes du Pays des Ecrins a engagé une étude pour réaménager le front de neige de la station et revoir l'accès au Pré de Madame Carle, point de départ de célèbres expéditions en haute montagne.
Quels aménagements pour Pelvoux-Vallouise et l'accès au Pré de Madame Carle ?
Thibaut Blais - L'accès au Pré de Madame Carle, haut lieu de l'alpinisme, va être repensé.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

Chaque station réfléchit à son avenir, à quels investissements opérer pour rester attractive. En collaboration avec la commune de Vallouise-Pelvoux, la communauté de communes du Pays des Ecrins porte une étude opérationnelle en vue d'aménager le plateau des Essarts, front de neige de la station de Pelvoux-Vallouise, et de revoir l’accès à la haute montagne (à Ailefroide et au Pré de Madame Carle).

L'intercommunalité avait déjà aidé la commune à remplacer ses télésièges en 2015 et 2019. Les enjeux vont bien au-delà cette fois-ci. Cette station, qui avait candidaté pour accueillir les Jeux olympiques de 2018, « stagne et donne l'impression d'être à l'abandon », lâche Cyrille Drujon d'Astros, président de la communauté de communes du Pays des Ecrins. La station de Pelvoux-Vallouise présente un gros dénivelé, s'étalant de 1250 à 2300 mètres d'altitude. La zone basse, la plus attractive, « reconnue pour son accessibilité aux enfants et aux débutants », est plus sensible au réchauffement climatique. Le haut du domaine, lui, est plus propice au ski de bon niveau, au hors-piste et au ski de randonnée.

L'étude vise à réfléchir à l'aménagement du plateau des Essarts, au pied des pistes, permettant des activités tout au long de l'année.

« Il y a un potentiel sur cette zone qu'il s'agit de valoriser et dont il faut imaginer l'avenir, été comme hiver. L'idée, c'est de voir quels commerces, quelles activités y implanter, de s'interroger aussi sur la création de lits chauds dans cette station qui compte environ 5 000 lits. Pelvoux a beaucoup vécu grâce à des colonies de vacances et des gîtes qui ferment malheureusement. »

La proximité avec la station de Puy-Saint-Vincent donne également matière à réfléchir à des mutualisations.

Population et socioprofessionnels associés à la réflexion

Le site compte un autre point d'attractivité fréquenté par plus de 150 000 visiteurs par an, simples promeneurs comme alpinistes chevronnés : le Pré de Madame Carle, accessible en voiture depuis Ailefroide, et point de départ d'expéditions en haute montagne, au cœur du massif des Ecrins. Problème : l'engravement du site. « Le parking et le refuge vont petit à petit être engloutis », précise Cyrille Drujon d'Astros. Avant d'engager des travaux, l'étude vise à réfléchir au moyen de rallier le Pré de Madame Carle depuis Ailefroide et le plateau des Essarts, mais de manière différente. Quoiqu'il en soit, « il faut garder un accès total en haut », considère l'élu.

Le parking du Pré de Madame Carle abrite actuellement 400 places. « Le but, c'est de le conserver mais de le réduire et de le destiner aux pratiquants de la haute montagne, en déplaçant le flux plus bas, à Ailefroide ou en pied de station. » Des navettes pourraient, par exemple, être mises en place pour ensuite rallier le site. Le président n'écarte pas non plus l'idée d'un téléphérique du pied de la station jusqu'à Ailefroide. Quant au refuge, « la question se pose mais, pour moi, il faut le garder ». Comment ? En mettant en place une protection du type digue.

Le groupement Géode a travaillé sur différents scénarios d’aménagements et les présentera ce jeudi 21 octobre à la population et aux socioprofessionnels, qui auront leur mot à dire. « Sur cette base, la discussion sera ouverte. » L'élu espère obtenir le projet définitif l'été prochain en vue de débuter les travaux, qui pourraient s'échelonner sur une dizaine d'années, dès 2023 sur le plateau des Essarts.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?