Fermer la publicité

Premier acte politique du nouveau Parc naturel régional du Ventoux

Vaucluse le - - Territoires

Premier acte politique du nouveau Parc naturel régional du Ventoux
E. Brugvin - Après avoir été élue présidente de la Cove à Carpentras, Jacqueline Bouyac prend la tête du Parc naturel régional du Ventoux, le 56ème PNR français.

Jacqueline Bouyac vient d'être élue présidente du tout nouveau Parc naturel régional du Ventoux, une reconnaissance pour cette élue régionale missionnée en 2018 par le président du conseil régional Paca pour lever les derniers obstacles politiques l'avènement du neuvième PNR de la région.

Après deux ans de discussion avec les élus locaux, Jacqueline Bouyac, élue régionale, a réussi à réunir grâce à un travail de fond, le monde politique local pour permettre la naissance officielle du Parc naturel régional du Ventoux en 2020. Seule candidate, elle vient d'en être élue présidente avec 110 voix sur 117 exprimées. Entre-temps, l'élue carpentrassienne a pris la présidence de la Cove, communauté d'agglomération Ventoux Comtat Venaissin.

« Jacqueline Bouyac, aidée par Bénédicte Martin, autre élue régionale vauclusienne, a réussi à mettre tout le monde d'accord alors que le dossier traînait depuis 20 ans, a souligné le président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Renaud Muselier, présent pour le premier comité syndical du parc organisé à Mallemort-du-Comtat. Aujourd'hui, je me félicite de la naissance officielle d'une structure qui va permettre de protéger et valoriser notre environnement sans contrainte avec la volonté de tous ». Jacqueline Bouyac a tenu à rappeler l'action pendant 20 ans d'Alain Gabert, président du Syndicat mixte d'aménagement et d'équipement du Mont Ventoux* (SMAEMV) - structure qui a permis la construction du parc - et de Brune Poirson, députée de Vaucluse, alors qu'elle était secrétaire d'Etat à l'environnement dans le gouvernement Philippe.

1,8 M€ de budget

Le parc dispose des moyens de ses ambitions. « La Région engage 500 000 € dès cette année pour le Ventoux sur les 8 à 10 M€ qu'elle consacre à ses 9 parcs », souligne Renaud Muselier. « Auxquels s'ajoutent 316 000 € du conseil départemental de Vaucluse », assure Maurice Chabert, son président. A Bertrand Gaume, préfet de Vaucluse, de rappeler que le statut de Parc naturel régional donne accès à une palette de nouveaux financements nationaux et européens. La nouvelle présidente du parc précise que « trois intercommunalités sur les cinq concernées par le périmètre participent au financement, soit 15 000 € pour la Cove, 10 000 € pour la communauté de communes Vaison-Ventoux et 10 000 € pour Ventoux-Sud. A cela s'ajoutent 3 € par habitant des 35 communes adhérentes qui totalisent une population de 88 215 personnes. Ce financement d'environ 1,8 M€ permettra d'animer une équipe de 20 personnes ». Et d'ajouter : « Nous allons nous organiser avec la Région pour accroitre notre performance et celle des communes et des groupements de communes pour optimiser l'obtention de financements publics à l'échelon départemental, régional, national et européen. Nous allons travailler sur la marque "Ventoux" pour valoriser son image en termes de production agricole et d'accueil touristique. Cette nouvelle image permettra d'accueillir des nouveaux investissements ».

* Fondé en 1965, le SMAEMV a préfiguré le futur Parc naturel régional, jusqu'à sa création officielle le 28 juillet 2020.




Emmanuel BRUGVIN
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer