AccueilUrbanismePort-de-Bouc : 96 logements rénovés par Logirem

Port-de-Bouc : 96 logements rénovés par Logirem

Logirem vient de livrer les travaux de rénovation de la résidence Denis Papin, dans le centre ville de Port-de-Bouc. Cette cure de jouvence de 4,8 M€ a permis d’améliorer la performance énergétique des 96 logements.
Une vue de la résidence Denis Papin après travaux.
Logirem - Une vue de la résidence Denis Papin après travaux.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

4,8 millions d’euros : c’est le montant investi par l’entreprise sociale pour l’habitat (ESH) Logirem (groupe Habitat en Région) dans les travaux de réhabilitation de la résidence Denis Papin à Port-de-Bouc. Le lifting de cet ensemble de 96 logements niché en plein centre ville a permis d’améliorer sa performance énergétique, celui-ci affichant désormais le label « BBC Rénovation », soit l’étiquette B+ au lieu des étiquettes E et D initiales.

Les travaux pilotés par l’architecte Sébastien Labastié et l’entreprise GCC ont également porté sur l’amélioration de la sécurité avec le remplacement du système d’interphonie et de contrôle d’accès aux bâtiments, la sécurisation des logements en rez-de-chaussée et de la rue piétonne ainsi que le remplacement des clôtures des jardins privatifs. La cure de jouvence a par ailleurs concerné les salles de bain, qui ont toutes été entièrement rénovées et adaptées, pour une vingtaine d’entre elles, aux personnes âgées et/ou en situation de handicap. Enfin, les façades des bâtiments ont bénéficié d’un ravalement complet, donnant un nouveau cachet architectural à la résidence.

Aix-en-Provence : Famille & Provence livre des maisonnées inclusives

Pas de hausse des loyers pour ces logements de Port-de-Bouc

Fait notable, cette campagne de travaux s’est réalisée sans hausse des loyers. Mieux, les locataires verront leurs quittances de charges réduites voire stabilisées grâce au gain de performance énergétique de leur logement.

Pour financer cette opération, Logirem a pu compter sur le soutien du Plan « France Relance » (1,056 M€) et du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (404 795 euros). L’organisme a financé le solde (3,319 M€) via ses fonds propres et un emprunt dont la ville s’est portée garante.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?