AccueilEconomiePiolenc : nouvel agrandissement de la ferme photovoltaïque Akuo

Piolenc : nouvel agrandissement de la ferme photovoltaïque Akuo

Avec 22 mégawatts, la plus grande ferme photovoltaïque d’Europe installée à Piolenc, dans le Vaucluse, inaugure, aujourd’hui, son second agrandissement.
Avec cette extension, Akuo cesse ses développements sur Piolenc car la commune ne souhaite pas que l’emprise dépasse plus de la moitié du plan d’eau de 50 ha.
Akuo - Avec cette extension, Akuo cesse ses développements sur Piolenc car la commune ne souhaite pas que l’emprise dépasse plus de la moitié du plan d’eau de 50 ha.

EconomieVaucluse Publié le ,

Livrée en octobre 2019 sur 17 ha pour une production de 17 mégawatts, ce qui faisait déjà d’elle la plus grande centrale flottante d’Europe, la ferme photovoltaïque installée à Piolenc termine la réalisation de son ultime extension sur 5 ha pour une production de 5 mégawatts supplémentaires. Akuo, son promoteur, cesse ses développements sur la commune située au nord d’Orange. La Ville, propriétaire d’anciennes installations des carrières Maroncelli, ne souhaite pas, pour des raisons d’intégration paysagère, que l’emprise dépasse plus de la moitié du plan d’eau de 50 ha. A cela s’ajoutent les contraintes locales de capacité de raccordement au réseau.


Confié à Bouygues Energies & services, partenaire historique d’Akuo, les deux phases furent budgétées pour 22 M€.

« Nous estimons l’accroissement des coûts d’installation dus à la récente inflation du prix des équipements à 10 à 15 %, voire plus », souligne Nicolas Maccioni, vice-président France d’Akuo.

Alors que la première tranche de cette centrale baptisée Omega 1 avait mobilisé 1 M€ de financement participatif, le dernier opus a suscité 500 000 € de contributions citoyennes.

L’exploitant paye un loyer à la commune pour l’occupation du domaine public. EDF Obligation d’achatrachète l’ensemble de la production de ce site sur 25 ans avec des prix fixés tous les six mois sur appels d’offres. La commune de Piolenc a nourri, pendant longtemps, près de ces bassins où le mistral bénéficie d’un effet venturi, un projet d’éoliennes, abandonné pour les risques d’interférences avec les équipements de la base aérienne d’Orange.

Deux futures fermes dans le Sud

De 2020 à aujourd’hui, la capacité de production d’Akuo est passée de 1 gigawatt à 1,4 gigawatt. Ce producteur indépendant français d’énergies renouvelables, qui intervient sur l’ensemble de la chaîne de valeur, du lancement du projet à son exploitation en passant par son financement, dispose aujourd’hui d’un portefeuille de réalisation futures de 7 gigawatts.


L’entreprise, qui compte 450 collaborateurs dans 15 pays, finalise la réalisation de deux fermes dans le sud de la France. L’un au sol à Saint-Auban dans les Alpes-Maritimes de 11 mégawatts sur des terrains du conseil départemental. Et une ferme livrée en début d’année prochaine de 8 mégawatts à Cintegabelle en Haute-Garonne, flottante cette fois, pour le compte d’un fournisseur alternatif. Dans les circonstance actuelles, le coût d’une installation sur l’eau s’avère 10 à 15 % plus élevé que celui d’une centrale plantée sur le plancher des vaches.

Akuo vient de réaliser une étude qui estime que l’équipement photovoltaïque des lacs artificiels, essentiellement creusés par des anciennes carrières en France, permettrait une production de 10 gigawatts. Carriers, manifestez-vous !

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?