AccueilUrbanismePeyrolles : AMP lance un appel à projet pour un hébergement touristique près du plan d'eau

Peyrolles : AMP lance un appel à projet pour un hébergement touristique près du plan d'eau

La métropole Aix-Marseille-Provence souhaite développer une structure d'hébergement touristique aux abords du plan d'eau de Plantain à Peyrolles-en-Provence. Un appel à projet est en cours auprès de groupements associant opérateurs touristiques, paysagistes et architectes.
Peyrolles : AMP lance un appel à projet pour un hébergement touristique près du plan d'eau
D.R. - Les offres devront être déposées le 12 mars au plus tard.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

La métropole Aix-Marseille-Provence (AMP) vient de lancer un appel à projet auprès d'opérateurs immobiliers pour la réalisation d'un hébergement de tourisme près du plan d'eau de Peyrolles (5 200 habitants), au nord d'Aix-en-Provence (20 km). La collectivité souhaite mettre à disposition du preneur via un bail emphytéotique un ancien terrain agricole d'environ 5 ha situé à proximité de cette base de loisirs aménagée au mitan des années 2000 près du lit de la Durance, sur l'emprise d'une réserve d'eau d'une ancienne carrière de granulats. Dès les beaux jours venus, ce lac artificiel et la base de loisirs attenante attirent les familles en quête d'un coin de fraîcheur : en 2019, le site a accueilli plus de 200 000 personnes, chiffre en progression constante. Des visiteurs qui viennent pour la plupart en voiture, un véhicule qu'ils garent dans le parking de 750 places aménagé à l'entrée de la base.

Inscrite dans un « Site patrimonial remarquable » et en zone AUTb* du plan local d'urbanisme (PLU) de la commune, la parcelle proposée est couverte par une orientation d'aménagement et de programmation (OAP) dudit PLU qui conforte la vocation touristique du site. L'équipement envisagé devra également être compatible avec le plan de prévention des risques d'inondation (PPRI) de la basse vallée de la Durance, lequel classe le terrain en zone Be « d'aléa exceptionnel ».

Offres attendues pour le 12 mars

AMP laisse aux candidats le libre choix de la typologie d'hébergement qu'ils souhaitent développer sur place : hôtel, résidence services-loisirs, camping, parc résidentiel de loisirs (mobil-homes), village de vacances, gîte labellisé, etc. Les équipes ont carte blanche. « Les candidats devront démontrer qu'ils sont en mesure de porter de manière pérenne le projet proposé, qu'ils disposent des autorisations requises et que la typologie d'équipement choisie correspond aux attentes de la Métropole », indique l'appel à projet. Pour être admis à participer, les groupements devront comprendre a minima un professionnel du tourisme, un paysagiste et un architecte.

Les offres qui devront être déposées le 12 mars au plus tard seront appréciées à l'aune de plusieurs critères dont le plus important sera d'ordre financier (40% de la note) : AMP prêtera un regard très attentif au montant de la redevance proposée et au coût des équipements restant éventuellement à sa charge. Les autres critères seront les suivants : la qualité de l'offre d'hébergement proposée et sa pérennité (20%), le planning de réalisation (20%) et les qualités environnementales et esthétiques du projet (20%). Sur ce plan, AMP précise que « les orientations architecturales et paysagères proposées par les candidats devront permettre une large ouverture de l'équipement sur le plan d'eau et une intégration qualitative dans le paysage environnant, adaptée au contexte de l'équipement ».

* La zone AUTb est une zone d'activités destinée principalement réservée au tourisme et plus spécifiquement destinée à l'accueil d'un parc résidentiel de loisirs.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?