AccueilTerritoiresPertuis : AFJA va réaliser la nouvelle pépinière d’entreprises

Pertuis : AFJA va réaliser la nouvelle pépinière d’entreprises

L’agence Anne-Françoise Jumeau Architectes (Paris) réalisera la nouvelle pépinière d’entreprises de Pertuis. Un bâtiment passif de quelque 2 500 m2 de plancher qui sera érigé au cœur de la zone d’activités Saint-Martin.
Perspective du projet de la nouvelle pépinière de Pertuis.
AFJA - Perspective du projet de la nouvelle pépinière de Pertuis.

TerritoiresVaucluse Publié le ,

Le groupement associant l’agence Anne-Françoise Jumeau Architectes (AFJA, Paris) et les bureaux d’études Euclid ingénierie (TCE, VRD), Peutz et associés (acoustique) et eEgénie (HQE) réalisera la nouvelle pépinière d’entreprises de Pertuis (les autres agences d’architectes en lice dans ce concours étaient : R+4 Architectes, MAP Architecture, Leteissier Corriol et Erik Giudice architecture). Cet équipement de quelque 2 500 m2 de plancher porté par la métropole Aix-Marseille Provence représente un coût de 5 M€ HT (travaux). Il verra le jour à proximité du site de l’actuelle pépinière, sur une parcelle de 3 500 m2, rue Philippe de Girard, au coeur de la zone d’activités Saint-Martin (80 hectares), à l’entrée sud de la commune vauclusienne.

Un grand parallélépipède blanc

Après démolition du bâtiment existant sur le site, le projet prévoit la construction d’un bâtiment passif labellisé BDM "niveau argent"en R+1 destiné à l’accueil d’une vingtaine de jeunes pousses orientées vers les énergies renouvelables et le développement durable. Ce nouvel incubateur comprendra un plateau d’étude susceptible d’accueillir une quinzaine d’entreprises (de 2 à 4 personnes) et un plateau de production pour 8 structures (de 1 à 8 salariés), soit 65 personnes en moyenne.

Avignon : bientôt de nouveaux locaux pour la pépinière Créativa

Il sera inscrit dans un écrin conçu comme un grand parallélépipède blanc, creusé en son centre pour accueillir une cour-patio végétalisée, et dont les façades sont habillées d’une vêture en claustras de terre cuite. Le parti d’aménagement intérieur tend à laisser apparent la structure et les matériaux bruts (pour certains bio-sourcés). Autour de la cour-patio ombragée, s’organisent au rez-de-chaussée les espaces d’accueil et le plateau de production et à l’étage le plateau d’étude. Un niveau mezzanine abrite le pôle administratif. À l’étage, les principaux locaux supports partagés s’ouvrent sur une vaste terrasse en grande partie ombragée. Des jardins de pluie seront aménagés devant l’entrée du bâtiment servant de bassins de rétention en cas de forte pluie. Ce dispositif architectural et paysager contribuera au confort hygro-thermique en été.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

Journal du 04 janvier 2023

Journal du04 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?