Fermer la publicité

Pellenc ST dans les starting-blocks d'un grand chantier

Vaucluse le - - Economie

Pellenc ST dans les starting-blocks d'un grand chantier
J.-C. Barla - Le bâtiment central, siège de Pellenc ST, va être complètement remodelé pour transférer la production dans un nouvel édifice.

Le fabricant de machines de tri automatisé de déchets va investir 10 millions d'euros à Pertuis dans plusieurs extensions et modernisations. L'objectif est de doubler le chiffre d'affaires.

Chez Pellenc ST, le projet « Pellenc ST 2025 » est lancé et l'Etat a « adoubé » ses ambitions en lui apportant son soutien dans le cadre du plan France Relance, à hauteur de 500 000 euros sur un investissement global de 10 millions d'euros. « En 2014, nous étions à 19 millions d'euros de chiffre d'affaires. En 2020, nous avons atteint 45 millions d'euros. A 2025, nous voulons le doubler. Nous nous dotons donc des infrastructures nécessaires pour y parvenir, poursuivre nos innovations, augmenter nos capacités de production et accroître nos moyens de démonstration de notre savoir-faire », explique le président de Pellenc ST, Jean Hénin, ravi de l'appui apporté par Bpifrance et RisingSUD, l'agence de développement économique de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, pour obtenir ce coup de pouce financier étatique.

Le programme d'aménagement va concerner 4 000 m2 de superficies par extensions et modernisation. Positionné sur des technologies de pointe avec ses machines à tri optique pour l'industrie du traitement et du recyclage de déchets, le groupe doit concevoir les équipements de future génération. Un premier bâtiment se verra dédié au prototypage et au test de nouvelles solutions, intégrant des objets connectés, de l'intelligence artificielle, non seulement pour trier une plus grande gamme de déchets, répondre aux besoins de nouvelles filières, mais aussi pour augmenter les services apportés à distance à ses clients. « Nous allons doubler de surface », indique le dirigeant qui espère disposer de l'édifice de 1 200 m2 pour la fin 2021. Le deuxième bâtiment, attendu pour fin 2022, permettra d'abriter une nouvelle ligne de fabrication et montage afin de grimper d'une capacité de 200 machines par an à 250 à 300 dans les trois ans. « La production sortira du bâtiment central actuel pour y être repositionnée », poursuit-il.

Agir de plus en plus sur l'amont

Le dernier projet concerne la modernisation du centre de test et de formation où l'entreprise reçoit éco-organismes, metteurs en marché, institutions, écoles, opérateurs de tri, exploitants de centres… Un « laboratoire des matériaux » et une salle de conférence y seront intégrés. Le calendrier du réaménagement est fixé à fin 2022-2023.

« C'est un outil essentiel pour accompagner nos clients à nos évolutions technologiques, assure Jean Hénin. Nous voulons aussi travailler avec eux sur la thématique de l'écoconception, entendre leurs visions sur la triabilité et la recyclabilité des produits. Nous pouvons étudier les technologies appropriées pour accentuer les moyens de collecte, fournir des données factuelles de performances, traiter des flux aux caractéristiques très variables et ainsi faire progresser les démarches d'économie circulaire. Nous sommes convaincus que plus nous leur apporterons de services, de conseils et de valeur ajoutée, plus ils seront compétitifs et plus ils percevront Pellenc ST comme une marque sur laquelle ils peuvent compter. »

Ces investissements ne resteront pas sans retombées pour l'emploi. Le président annonce la création de 75 postes d'ici à 2024 en production, installation et maintenance, commercial, ingénierie, logistique, recherche et développement, digital ainsi que sur des fonctions supports (finances, juridique, ressources humaines…). Il entend bien promouvoir tous les attraits du « Made in France » à l'international, 70 % du chiffre d'affaires provenant de l'export. « Ce choix stratégique s'est avéré plus que pertinent durant cette pandémie puisque nos fournisseurs sont à proximité, pas à l'autre bout de la planète », souligne Jean Hénin.




J.-C. Barla
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide