AccueilTerritoiresPays des Ecrins : une plateforme de co-compostage pour quatre intercommunalités

Pays des Ecrins : une plateforme de co-compostage pour quatre intercommunalités

La future plateforme de co-compostage devrait voir le jour sur la future zone d’activités du Planet, à La Roche-de-Rame.

TerritoiresHautes-Alpes Publié le ,

La communauté de communes du Pays des Ecrins travaille à l’aménagement de la future zone d’activités du Planet, à La Roche-de-Rame. « Nous sommes en difficulté sur ce dossier car nous avions confié la maîtrise d’ouvrage à l’Area Région Sud [qui va être dissolue début 2022, NDLR] », indique son président, Cyrille Drujon d’Astros. Quoi qu’il en soit, cette zone devrait accueillir une plateforme de co-compostage de boues, déchets verts et biodéchets. Un projet que partagent les quatre intercommunalités du nord du département des Hautes-Alpes : Pays des Ecrins, Briançonnais, Guillestrois-Queyras et Serre-Ponçon.

Le co-compostage consiste à mélanger les boues des stations d’épuration à des déchets verts d’un côté, et les biodéchets à des déchets verts d’un autre côté, pour les transformer en terreau utilisé localement par les filières agricoles, paysagères ou les particuliers. Pour l’heure, les boues des stations d’épuration partent à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) et en Nord-Isère. Cette plateforme présente le double avantage de diminuer l’impact environnemental et le coût.

Outre cette plateforme de co-compostage, le Planet doit accueillir en 2024 une usine de bois-collage labellisée Bois des Alpes. La communauté de communes du Pays des Ecrins travaille actuellement à la dépollution et à la cession de l’ancien site de MG industries.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?