Fermer la publicité

Patricia Blanchet-Bhang nouvelle présidente de la Capeb 13

Bouches-du-Rhône Publié le - - Economie

Patricia Blanchet-Bhang nouvelle présidente de la Capeb 13
M. Deuff - La nouvelle présidente de la Capeb 13 Patricia Blanchet-Bhang (à droite) a été élue le 25 novembre.

Nouvelle présidente de la Capeb 13, Patricia Blanchet-Bhang mise sur les partenariats et la collégialité.

Patricia Blanchet-Bhang, artisan métallier, a été élue le 25 novembre présidente de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment des Bouches-du-Rhône (Capeb 13). Agée de 55 ans, mère de deux enfants et maître artisan, Patricia Blanchet-Bhang dirige une petite société familiale, créée par son père, située à Eyguières. Titulaire d’un DEA* d’infirmière, elle a d’abord exercé pendant vingt ans dans le milieu hospitalier avant de créer une entreprise de fer forgé. Preuve que la métallerie n’est pas uniquement un métier d’homme !

A mi-mandat, elle succède à Carole Torres qui avait soutenu le collectif Energie PME, lors des dernières élections à la CCI Marseille Provence.

La prise de fonction de Patricia Blanchet-Bhang a été officialisée le 3 janvier lors d’une réunion à Marseille, au siège de la Capeb, en présence du président national et des principaux représentants régionaux.
L’occasion de porter un toast à la nouvelle année et d’évoquer les enjeux. « Nous sommes en phase de reconstruction. Il faut créer ou maintenir du lien avec nos partenaires, le réseau national et les collectivités territoriales », résume la nouvelle présidente.

1 300 adhérents

Avec 1 300 adhérents, la fédération des Bouches-du-Rhône est une « grosse » Capeb. Sa présidente est consciente que « l’artisanat du bâtiment est le nerf de la guerre de l’économie locale ». Et l’environnement économique semble être favorable à ces artisans passionnés par leur métier.

« Il faut arrêter de pleurnicher ! La taille de nos entreprises nous offre le marché porteur des rénovations-modernisations de l’habitat individuel. Et nous n’avons pas à rougir de notre capacité à nous adapter à des normes et des technicités de plus en plus exigeantes. »

Patricia Blanchet-Bhang veut convaincre qu’« il n’y a pas de taille critique pour être au top et à la page des nouvelles normes ». Selon elle, la souplesse, l’autonomie et la capacité des artisans à s’investir à fond est un véritable atout. « Pour le reste, nous avons des commissions, des outils d’accompagnement technique et des formations adaptées », dit-elle. Chez les artisans, pas de « réunionite », mais une pratique efficace de « Correspondants Capeb de proximité » (Les CCP, NDLR) qui aide à résoudre les difficultés au quotidien.

« Nous avons un objectif et une obligation d’être irréprochables ! », affirme la présidente de la Capeb 13. « Ne serait-ce que parce que nous croisons nos clients tous les jours en allant faire nos courses. » Vis-à-vis de leurs clients, les artisans ont aussi un devoir de conseil « afin de les aider à choisir la solution la mieux adaptée ».

* Diplôme d’études approfondies.




Esther Griffe
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer