AccueilEconomiePatricia Blanchet-Bhang nouvelle présidente de la Capeb 13

Patricia Blanchet-Bhang nouvelle présidente de la Capeb 13

Nouvelle présidente de la Capeb 13, Patricia Blanchet-Bhang mise sur les partenariats et la collégialité.
Patricia Blanchet-Bhang nouvelle présidente de la Capeb 13
M. Deuff - La nouvelle présidente de la Capeb 13 Patricia Blanchet-Bhang (à droite) a été élue le 25 novembre.

EconomieBouches-du-Rhône Publié le ,

Patricia Blanchet-Bhang, artisan métallier, a été élue le 25 novembre présidente de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment des Bouches-du-Rhône (Capeb 13). Agée de 55 ans, mère de deux enfants et maître artisan, PatriciaBlanchet-Bhang dirige une petite société familiale, créée par son père, située à Eyguières. Titulaire d’un DEA* d’infirmière, elle a d’abord exercé pendant vingt ans dans le milieu hospitalier avant de créer une entreprise de fer forgé. Preuve que la métallerie n’est pas uniquement un métier d’homme !

A mi-mandat, elle succède à Carole Torres qui avait soutenu le collectif Energie PME, lors des dernières élections à la CCI Marseille Provence.

La prise de fonction de Patricia Blanchet-Bhang a été officialisée le 3 janvier lors d’une réunion à Marseille, au siège de la Capeb, en présence du président national et des principaux représentants régionaux.
L’occasion de porter un toast à la nouvelle année et d’évoquer les enjeux. « Nous sommes en phase de reconstruction. Il faut créer ou maintenir du lien avec nos partenaires, le réseau national et les collectivités territoriales », résume la nouvelle présidente.

1 300 adhérents

Avec 1 300 adhérents, la fédération des Bouches-du-Rhône est une « grosse » Capeb. Sa présidente est consciente que « l’artisanat du bâtiment est le nerf de la guerre de l’économie locale ». Et l’environnement économique semble être favorable à ces artisans passionnés par leur métier.

« Il faut arrêter de pleurnicher ! La taille de nos entreprises nous offre le marché porteur des rénovations-modernisations de l’habitat individuel. Et nous n’avons pas à rougir de notre capacité à nous adapter à des normes et des technicités de plus en plus exigeantes. »

Patricia Blanchet-Bhang veut convaincre qu’« il n’y a pas de taille critique pour être au top et à la page des nouvelles normes ». Selon elle, la souplesse, l’autonomie et la capacité des artisans à s’investir à fond est un véritable atout. « Pour le reste, nous avons des commissions, des outils d’accompagnement technique et des formations adaptées », dit-elle. Chez les artisans, pas de « réunionite », mais une pratique efficace de « Correspondants Capeb de proximité » (Les CCP, NDLR) qui aide à résoudre les difficultés au quotidien.

« Nous avons un objectif et une obligation d’être irréprochables ! », affirme la présidente de la Capeb 13. « Ne serait-ce que parce que nous croisons nos clients tous les jours en allant faire nos courses. » Vis-à-vis de leurs clients, les artisans ont aussi un devoir de conseil « afin de les aider à choisir la solution la mieux adaptée ».

* Diplôme d’études approfondies.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?