AccueilEconomiePastis Henri Bardouin, un breuvage centenaire…

Pastis Henri Bardouin, un breuvage centenaire…

Le pastis Henri Bardouin est né au pays de Forcalquier, dans les Alpes-de-Haute-Provence, au sein des Distilleries et domaines de Provence. Déjà plus de cent ans que sa recette secrète est jalousement conservée.
Pastis Henri Bardouin, un breuvage centenaire…
D.R. - L'oenologue Hélène Rogeon a su revisiter avec modernité la recette du pastis.

EconomieAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

La recette du pastis HenriBardouin, où se mêlent plantes provençales et épices du bout du monde, est le fruit d’une histoire enracinée à Forcalquier. Il y eut d’abord le Paulanis, puis le pastis Diamant, élaborés par Henri et JacquesBardouin, alors propriétaires de la distillerie. C’est en 1990 qu’AlainRobert, le PDG de la distillerie, lance la recette actuelle à laquelle il donne le nom d’HenriBardouin, disparu en 1979.

« En 1990, nous avons remis la recette historique au goût du jour, avec l’aide de notre œnologueH​élèneRogeon, explique le PDG. Nous voulions un pastis différent, plus riche et épicé, un mélange aromatique inédit qui n’existait pas sur le marché, un pastis d’épicurien en quelque sorte. »

Fenouil, thym (actuellement en cours de récolte), anis vert, romarin armoise et autres plantes de Provence se marient ainsi à la badiane ou à l’anis étoilé de Chine, au poivre de Guinée ou encore à la fève tonka d’Amérique du Sud et au clou de girofle.

Une croissance exceptionnelle

Entre 2013 et 2015, les ventes de pastis ont progressé de plus de 15%, pour dépasser les 500.000 bouteilles, dont un tiers part à l’export. « Une vraie satisfaction, puisque sur la même période, le marché des anisés dans son ensemble accusait une baisse de 8,4%. » Un constat qui souligne combien, d’un point de vue global, le consommateur évolue dans sa quête du goût et du bien-manger, recherchant désormais des produits de qualité et authentiques.

Dès son arrivée, le nouveau patron a donc décidé de jouer la carte du haut de gamme. De nouveaux produits ont été créés, quand d’autres ont été remplacés. « L’entreprise a toujours été tournée vers les marchés étrangers. La fabrication de Absente, dès 1999, désormais appelée Absinthe, a favorisé de façon significative notre développement dans les pays voisins et aux USA, pour être aujourd’hui présents dans plus de 40 pays dans le monde. »

La suite de cet article est à lire dans le numéro 1130 de TPBM (parution le 18/05/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?