AccueilArchitecturePanorama Architecture s'ancre dans le paysage

Panorama Architecture s'ancre dans le paysage

Panorama Architecture et ses deux dirigeants Olivier Brouwez et Ignacio Tillard entendent creuser le discret sillon dessiné par l'agence Fradin-Weck depuis plus de vingt ans. Un sillon qui tente de conjuguer esthétique, respect de l'environnement et innovation... sans esbroufe.
Panorama Architecture s'ancre dans le paysage
D.R. - L'équipe de Panorama Architecture autour de ses deux dirigeants Olivier Brouwez et Ignacio Tillard

Architecture Publié le ,

Dix-huit mois après avoir pris les rênes de l'agence Fradin-Weck Architecture des mains de leurs fondateurs Jacques Fradin et Jean-Michel Weck, Olivier Brouwez et Ignacio Tillard impriment leur marque sur ce qui reste aujourd'hui la plus importante agence d'architecte aixoise (16 salariés, 2 M€ de chiffre d'affaires en 2018 à 80% sur les marchés publics). Une transition en douceur — l'agence a conservé ses locaux de l'avenue Gambetta, près du centre historique d'Aix — que les deux dirigeants ont souhaité souligner par un changement de signature : exit l'identification par le patronyme des fondateurs... L'agence s'appelle désormais « Panorama Architecture ». Une manière de couper le cordon sans aigreur.

« On sait ce que l'on doit à Jacques et à Jean-Michel. Ignacio et moi avons fait nos premières armes auprès d'eux au mitan des années 2000 », explique Olivier Brouwez, le président de l'agence. Les deux fondateurs étaient d'ailleurs présents à la petite cérémonie organisée ce 10 juillet dans les locaux de l'agence pour célébrer le nouveau nom de la structure. « On souhaitait une marque qui colle avec notre vision d'une architecture fonctionnelle, ouverte sur l'environnement et porteuse d'une esthétique. N'oublions jamais qu'un bâtiment ou un équipement doit s'inscrire dans le panorama urbain et paysager », déroule Olivier Brouwez. L'enjeu du développement durable irrigue l'approche des architectes.

« On refuse le green washing. La question de l'empreinte environnementale des projets est désormais cruciale et doit être abordée de front, sans artifice. C'est un enjeu de société qui s'impose à tous et en premier lieu aux fabricants de la ville ».

Projets ici et ailleurs...

Cette préoccupation, Panorama Architecture entend évidemment l'intégrer dans son ADN au fil d'une myriade de projets publics... et privés. « Même si 80% de notre activité est liée aux marchés publics, on compte développer notre activité sur la sphère privée », explique le dirigeant. Dans la région Provence-Alpes Côte d'Azur et au-delà. « On ne se cantonne pas à la région. On a gagné les concours pour la réalisation du gymnase universitaire du Fort Vauban à Nîmes et celui du lycée de Nyons, dans la Drôme. Nous sommes en lice pour le gymnase du collège de Saint-Jean de Védas, près de Montpellier », détaille Olivier Brouwez.

L'agence aixoise s'est fait une spécialité des chantiers scolaires : elle vient de livrer le projet d'extension de la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (1 500 m2 ; devis : 4,3 M€ HT) dans le quartier du Jas de Bouffan à Aix-en-Provence et l'extension du lycée Raynouard de Brignoles, un écrin en ossature bois de près de 1 000 mètres carrés (devis : 2,9 M€ HT). Et elle a lancé les travaux de reconstruction du collège Versailles à Marseille, un établissement de 600 élèves (9 000 m2 de surface de plancher) qui ouvrira ses portes à la rentrée 2021 (devis 15 M€ HT). Enfin, elle prépare le projet de gymnase de l'Ecole centrale de Château Gombert, dans les quartiers nord de Marseille (devis : 2,5 M€ HT).

Panorama Architecture a également une expertise en matière d'habitat. « On a deux opérations en cours de travaux : une résidence de 36 logements pour 13 Habitat à Châteaurenard et un programme de reconversion d'une école en logements dans le centre ancien d'Avignon pour le compte du groupe CIR », précise l'architecte. L'agence peaufine par ailleurs l'esquisse d'une opération de 90 logements locatifs (5 300 m2 de surface de plancher ; devis : 8,5 M€ HT) pour le compte de CDC Habitat sur le site de l'ancienne caserne Besançon sur le boulevard Schloesing, dans les quartiers sud de Marseille.

En pointe pour la cure de jouvence de l'hôpital Lavéran

Enfin, Panorama Architecture est engagée aux côtés de l'agence Brunet-Saunier dans la rénovation de l'hôpital d'instruction des Armées (HIA) Lavéran dans les quartiers nord de Marseille. « On a remis l'avant-projet sommaire (APS). Le permis devrait être déposé cet automne », avance Olivier Brouwez. « L'opération porte à la fois sur la mise aux normes techniques et réglementaires du bâti qui date du début des années 60 ainsi que sur le réaménagement des locaux existants afin de créer des fonctions nouvelles », précise l'architecte. Sont ainsi prévues la création d'un nouveau pôle de consultation externe et d'exploration fonctionnelle, d'un service d'hospitalisation ambulatoire et la mise en conformité des plateaux d'hospitalisation...

Le projet prévoit par ailleurs le réaménagement de l'entrée du site côté boulevard Lavéran (13e) avec démolition-reconstruction du Bâtiment 003, opération qui permettra une nouvelle gestion des accès au site hospitalier. Cette cure de jouvence dont le devis approche les 40 millions d'euros devrait durer plus de six ans. Un délai nécessaire pour mener des travaux en site occupé, l'hôpital restant en activité durant tout le chantier.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?