AccueilUrbanismePalmarès de l'habitat 2015 : la carte des neuf opérations lauréates

Palmarès de l'habitat 2015 : la carte des neuf opérations lauréates

L'ARHLM et la Dreal viennent de dévoiler le « Palmarès de l'habitat 2015 ». Neuf opérations développées par des bailleurs sociaux ont été distinguées. Détails.
Palmarès de l'habitat 2015 : la carte des neuf opérations lauréates
S. Demailly - Le programme Jean Jaurès à La Ciotat fait partie des neux opération lauréates

Urbanisme Publié le ,

Neuf : c’est le nombre d’opérations lauréates de l’édition 2015 du « Palmarès de l’habitat » de la région Paca. Ce prix, qui vise à promouvoir l’innovation dans le logement social, est organisé par l’Association régionale des organismes HLM de Paca (ARHLM) et la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal).

Le jury réuni le 29 avril sous la présidence d’Hélène Dadou, sous-directrice des politiques de l’habitat au sein du ministère du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, a examiné une vingtaine de dossiers. Les neuf projets primés émargent dans trois catégories.

Carte : Esther Griffe

Créé par l’ARHLM Paca-Corse, et très vite soutenu par la Dreal, la Région Paca, la Caisse des dépôts, l’Etablissement public foncier régional et l’Union régionale des maires, le « Palmarès de l’habitat » récompense les programmes de logements sociaux innovants, construits dans la région Paca. Ces trophées prennent en compte aussi bien le montage financier des opérations que leur insertion urbaine, la qualité architecturale ou la performance énergétique.

Des critères​ précis

Cet appel à projets, auquel il était possible de candidater du 20 février au 13 avril, était ouvert à toute opération d’habitat récente et habitée intégrant une part significative de logement social. Le dossier de candidature devait mettre en avant la qualité urbaine et architecturale de l’opération, son intégration dans un projet de territoire et sa réponse à des besoins locaux, ainsi que l’adaptation du montage opérationnel et partenarial qu’il a suscité :

  • était éligible toute opération de logements, livrée entre 2009 et 2015, habitée et intégrant une part significative de logement social,
  • étaient exclues les opérations uniquement composées d’un programme de logements spécifiques (foyers, résidences de personnes âgées, etc.), ou faisant l’objet d’une convention Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine),
  • tout acteur ayant participé à l’élaboration du projet (collectivité, maître d’ouvrage, maître d’œuvre, entreprise, etc.) pouvait proposer un dossier de candidature.

Les porteurs de projet pouvaient choisir de candidater dans deux catégories (Offre nouvelle ou Acquisition-amélioration), et quatre profils de territoire (Bord de mer / Montagne / Grand centre urbain / Arrière-pays). Au total, 24 dossiers ont été examinés et 19 déclarés recevables.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?