Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

EN VIDEO Palazzo Méridia, un démonstrateur pour Nexity Ywood

Alpes-Maritimes Publié le - - BTP

Palazzo Méridia, un démonstrateur pour Nexity Ywood
R. Mario - Le Palazzo Méridia et ses façades bois porteuses.

Organisée par Fibois Sud à l'occasion des trophées régionaux de la construction bois 2019, une visite du Palazzo Méridia de Nexity Ywood a permis de constater les performances atteintes par cet opérateur : chantier court, grande hauteur et bâtiment à énergie positive.

Palazzo Méridia, l'immeuble de bureaux bois le plus haut de France actuellement en chantier (R+9, 35 m de hauteur mais non immeuble de grande hauteur grâce à un dernier plancher à moins de 28 m de haut dans un double volume) sera achevé en novembre prochain. Il s'annonce comme « le » bâtiment démonstrateur du système constructif bois que veut promouvoir Nexity Ywood. Ses points forts : rapidité de mise en œuvre du système constructif, très hautes performances environnementales, usage du bois français, contrat de garantie de charges et de maintenance multitechnique pendant dix ans pour les co-propriétaires dont Nexity.

Si seulement douze mois de chantier ont été nécessaires pour réaliser la partie « bois » et les aménagements intérieurs du bâtiment (7860 m²), ce projet-pilote a, dans sa globalité, nécessité une gestation plus importante. Il y a eu d'abord une longue phase de fondations-terrassement (le bâtiment a un niveau d'infrastructure souterraine) et de réalisation des deux noyaux centraux en béton pour les circulations verticales et pour le contreventement d'un bâtiment construit en zone de sismicité moyenne. Le béton a été employé jusqu'à la dalle haute du rez-de-chaussée.

Chantier très contraint

Il a fallu également gérer les contraintes d'une étroite parcelle foncière, sans zone de stockage, la co-activité avec le chantier voisin -celui de l'Imredd-, les problèmes d'implantation des grues... Autre difficulté : la gestion des corps d'état séparés sur un chantier atypique et notamment les interfaces entre le macro-lot bois et les lots fluides CVC (chauffage, ventilation et climatisation), plomberie et électricité. Ou encore les exigences des bureaux de contrôle qui n'ont pas autorisé l'usage de la fibre de bois comme isolant de façade sur un bâtiment bois de 35 m de haut. Mais une fois ces contraintes absorbées, le chantier a pu passer à la vitesse supérieure avec une progression d'un niveau toutes les deux semaines et un approvisionnement en flux tendus des panneaux fabriqués en atelier.

Bâtiment emblématique de Nexity Ywood avec ses façades porteuses et ses planchers en lamellé croisé, sa structure poteaux poutres en lamellé collé, Palazzo Méridia, signé Architecture Studio avec Tangram en paysagiste, est un aussi un ouvrage qui combine une palette de matériaux. « Un immeuble est bon par sa structure, pas par sa vêture », affirme Stéphane Bouquet, le directeur d'Ywood chez Nexity. Les façades bois du Palazzo Méridia seront en effet habillées de cassettes métalliques et un exosquelette métallique, dessiné comme une structure arborescente, dissimulera les balcons et les circulations verticales extérieures. La préoccupation du maître d'ouvrage était de réaliser un projet à coût maîtrisé et à faible coût d'entretien, d'où le recours à ces éléments métalliques.

Fortes performances environnementales

La construction du Palazzo Méridia, dans une filière qui doit encore s'organiser, à réussi à atteindre une utilisation de 90% de bois d'origine française, en provenance de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et des Vosges. Chantier de la filière sèche, le projet a également réussi à faire appel et à faire travailler ensemble des entreprises spécialisés (CBS-Lifteam pour la construction bois) et des entreprises de BTP « classiques » (Spada Construction, Crudelli-Engie Axima, Engie Ineo, Auer, Smac Provence, Difral, etc.)

Premier bâtiment à énergie positive de l'éco-vallée niçoise et reconnu bâtiment durable méditerranéen (BDM) niveau argent, Palazzo Méridia a également un haut niveau de performances énergétiques : il sera raccordé au réseau de géothermie sur nappe développé dans Nice Méridia par Idex et dans le cadre du projet européen Iris piloté par la métropole Nice Côte d'Azur pour accélérer la transition énergétique, il mettra en œuvre le stockage et l'autoconsommation de l'électricité photovoltaïque.




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer