AccueilTerritoiresPaca : la production HLM régionale plombée par Aix-Marseille

Paca : la production HLM régionale plombée par Aix-Marseille

Mi-décembre, la production régionale de logements sociaux atteint seulement la moitié de l’objectif fixé par l’Etat (6 227 agréments sur 12 098). Selon les dossiers en cours d’instruction, le résultat 2022 devrait être au-dessus de 8 000 logements.
En fin d'année, la production de logements sociaux devrait dépasser les 8 000 agréments.
W. Allaire - En fin d'année, la production de logements sociaux devrait dépasser les 8 000 agréments.

Territoires Publié le ,

A deux semaines de l’échéance, l’incertitude n’est plus de mise : pour la quatrième année consécutive, le bilan de la production de logements sociaux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sera sous la barre des 10 000 logements : au 15 décembre, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) recense 6 227 agréments d’HLM, un chiffre qui représente à peine un peu plus de la moitié (51,5 %) de l’objectif fixé par l’Etat au début 2022 (12 098 logements).

Paca : quel objectif de production de logements sociaux pour 2022 ?

Cinq-mille-trois de ces dossiers concernent des logements familiaux classiques (80 %), 865 sont dans des résidences sociales ou des pensions de famille et 359 en résidences universitaires.

La barre des 8 000 agréments franchie fin 2022

En chiffres sonnants et trébuchants, le bilan est un peu moins alarmant : mi-décembre, les délégataires ont consommé 63 % de l’enveloppe de crédits allouée par le ministère du Logement : 26,9 millions sur un total de 42,1 millions d’euros.

Les projections pour les quinze derniers jours de l’année ne laissent guère d’espoir de combler le retard : les dossiers des organismes de logement social programmés dans l’outil partagé SPLS représentent 7 034 logements, soit 58 % de l'objectif de 12 098.

Et les dernières perspectives remontées par les territoires de gestion laissent présager un niveau d'agréments supérieur à 8 000 logements pour 2022, un score dans les mêmes eaux que celui de 2021 (8 838) indique la Dreal.

Aix-Marseille à la remorque

Dans ce tableau plus obscur que clair, un délégataire fait tâche. Et pas n’importe lequel : la Métropole Aix-Marseille Provence (AMP) affiche un résultat famélique avec seulement 1 132 agréments obtenus au 15 décembre, soit 22 % de l’objectif annuel que lui avait fixé le ministère du Logement (4 950). Ce niveau fait de la métropole phocéenne le cancre de la production régionale.

La production de logements sociaux à l’arrêt sur Aix-Marseille

Ce surplace se traduit par une sous-consommation de l’enveloppe de crédits pour la production sociale : AMP a mobilisé 3,73 millions des 17 millions d’euros alloués au début de l’année par le fonds national des aides à la pierre, le fonds qui finance le logement social. Et les dossiers en cours d’instruction n’augurent aucun renversement de tendance sur le fil : selon nos informations, en 2022, AMP devrait afficher un résultat décevant de quelque 1 800/1 900 agréments (contre 2 754 en 2021), plombée par l’inertie de la ville centre qui devrait enregistrer entre 700/800 agréments.

La métropole niçoise dans le rythme

Heureusement, les autres territoires délégataires n’accusent pas les mêmes retards : la Métropole Nice Côte d’Azur a par exemple réalisé 61 % de son objectif mi-décembre (1 063 agréments sur un objectif de 1 721). La Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Var qui englobe les chiffres de la métropole toulonnaise affiche quant à elle un taux de réalisation de 76 % (1 381 agréments sur un objectif de 1 800), un ratio légèrement meilleur que celui de son homologue de Vaucluse (64 %) qui prend en compte les chiffres du Grand Avignon (439 agréments sur un objectif de 680).

Fait notable, alors qu’elle n’a réalisé que les trois-quarts de son objectif de production, la DDTM varoise a consommé la totalité de l’enveloppe de crédits : 8,2 millions sur une enveloppe initiale de 6,8 millions d’euros.

Pascal Friquet, président de l’AR de l'habitat social Paca-Corse : « Le logement social a besoin d’une vraie feuille de route »

Les DDT 04 et 06 bons élèves

Deux délégataires ont même explosé les compteurs : la DDTM des Alpes-Maritimes et la DDT des Alpes-de-Haute-Provence. La première a atteint 107 % de son objectif (750 agréments pour un objectif de 700) quand la seconde dépasse 113 % (204 agréments pour un objectif de 180).

Sans surprise, ces deux territoires ont consommé plus de crédits que prévu initialement : 858 000 euros au lieu de 607 000 euros pour la DDT des Alpes-de-Haute-Provence et 2,6 millions au lieu de 2,5 millions d’euros pour la DDTM des Alpes-Maritimes.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 février 2023

Journal du01 février 2023

Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?