Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Paca : la production HLM en souffrance

Publié le - - Urbanisme

Paca : la production HLM en souffrance
Pays d'Aix Habitat Métropole - Une résidence de logements locatifs sociaux livrée par l'OPH Pays d'Aix Habitat Métropole à la Duranne.

Selon les chiffres de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal), la production de logements sociaux devrait rester cette année dans les mêmes eaux qu'en 2018, autour de 10 700 logements financés.

1 370* : c'est le nombre de logements locatifs sociaux agréés en Provence-Alpes-Côte d'Azur au 14 octobre selon la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal). Ce chiffre est très éloigné de l'objectif annuel de 13 500 logements sociaux (dont 4 725 PLAI, les logements très sociaux) fixé par l'Etat en début d'année. Mais il s'explique par l'habituel retard à l'allumage de l'appareil productif : traditionnellement, les bailleurs déposent la majorité des dossiers de demande de financement des programmes HLM au dernier trimestre.

Selon les enquêtes menées par la Dreal auprès des organismes et des territoires qui assurent la gestion déléguée des aides à la pierre, la production régionale 2019 de logements sociaux devraient se situer dans les mêmes eaux qu'en 2018, autour de 10 700 unités, avec 35% de PLAI, les seuls logements conventionnés qui bénéficient encore d'un financement de l'Etat (contre 26% en 2017 et 36% en 2018).

Sans attendre le relevé de compteur de fin décembre la Dreal proposera lors du prochain comité régional de l'habitat et de l'hébergement (CRHH) du 31 octobre de redéployer les enveloppes allouées aux territoires gestionnaires : compte tenu de l'avancement de leur programmation, l'agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette et les directions départementales des territoires des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, des Bouches-du-Rhône et de Vaucluse devraient voir augmenter les crédits pour les financements des logements PLAI (de 4,762 M€ à 6,703 M€ au total).

La métropole AMP à l'arrêt

A contrario, les principaux délégataires sont en retard. Après une année 2018 marquée par un repli de - 21% de la production (3 202 HLM agréées contre 4 097 en 2017), la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP ; 92 communes) semble repartie pour un résultat nettement en deçà des objectifs, dans les mêmes basses eaux qu'en 2018. Une atonie qui tranche avec le contexte mis à vif par le drame de la rue d'Aubagne, le 5 novembre 2018. En dépit de l'urgence avérée, les maires préfèrent jouer la montre : prévu au printemps dernier, le vote du nouveau programme local de l'habitat (PLH) métropolitain a été reporté au lendemain des municipales de mars 2020.

Rappelons que le ministère du Logement a octroyé une enveloppe de financement annuelle de 46,3 millions d'euros au service de la construction HLM cette année dans la région Paca.

D'après la nouvelle estimation présentée au CRHH en 2018, les besoins de production de logements sociaux s'élèvent à plus de 12 000/an en Paca, avec l'hypothèse d'un horizon de résorption du mal-logement à l'horizon 2030.

Les crédits Anah mieux consommés

Sur le front de la rénovation de l'habitat ancien, le bilan dressé par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) est plus positif. Avec 3 661 logements dont les travaux de rénovation ont été agréés au 15 octobre (chiffre en hausse de 85% par rapport à la même période de 2018), l'Anah a déjà consommé plus de la moitié de l'enveloppe de subventions programmée en 2019 dans la région Paca (22,9 M€ sur un total de 41,6 M€, soit un taux de réalisation de 55%). Un gros tiers (37%) de ces 22,9 millions d'euros de crédits ont été injectés dans des travaux de rénovation de logements au sein de la métropole AMP (8,6 M€). Sur ce volet là, Aix-Marseille affiche un excellent taux de consommation des aides de l'agence (66%). Un niveau qui va d'ailleurs conduire cette dernière à augmenter l'enveloppe de financements prévue : lors du prochain CRHH, les membres du comité seront invités à se prononcer sur un relèvement de 12,9 à 14,3 millions d'euros.

Les projections issues de l'enquête auprès des territoires début septembre laissent présager un résultat de 6 482 logements rénovés (2 527 logements financés par une aide individuelle et 3 955 logements financés via une aide aux syndicats de copropriétaires) pour un besoin de crédits Anah de 39,7 millions d'euros.

Seul bémol : malgré les crédits mis sur la table par l'agence, la lutte contre l'habitat indigne peine à mobiliser les propriétaires. Seulement 13% des 565 logements indignes ou très dégradés appartenant à des propriétaires occupants que l'Anah avait prévus de rénover ont subi des travaux. Et 11% des 448 appartements situés dans des copropriétés fragiles ont bénéficié d'un lifting au 15 octobre.

* 380 Plai, 697 Plus et 293 Pls.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer