AccueilTerritoiresPaca : l’État débloque 10 millions d’euros pour créer des pistes cyclables

Paca : l’État débloque 10 millions d’euros pour créer des pistes cyclables

L’État attribue 10 millions d’euros d’aides financières à huit collectivités locales en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour créer des pistes cyclables et développer les mobilités douces.
L’Etat débloque deux enveloppes budgétaires, soit 10 M€ pour les pistes cyclable en Paca.
F. Delmonte - L’Etat débloque deux enveloppes budgétaires, soit 10 M€ pour les pistes cyclable en Paca.

Territoires Publié le ,

L’Etat fait un nouveau geste afin de développer les mobilités douves et alternatives en Paca. Il vient de dégager une enveloppe budgétaire supplémentaire de 10 millions d’euros afin de renforcer le réseau des pistes cyclables, sur huit collectivités de la région. Cette aide supplémentaire pour créer des réseaux réservés aux cycluistes s’inscrit dans deux processus distincts. L’Etat a abondé le quatrième appel à projet de la Région Paca d’une enveloppe de 2,062 M€. Dans le cadre duPlan de Relance, l’Etat a également ajouté une dotation de 7,5 M€ pour les aménagements cyclables. Pour bénéficier de cette aide, les collectivités avaient déposés des dossiers de candidature.

Les projets de pistes cyclables sélectionnés

Les lauréats pour ces deux derniers appels à projets sont à découvrir ci-dessous dans notre carte interactive :

NB : Le menu se déroule grâce à la flèche en haut à gauche dans la carte. Pour connaître la description des projets, il faut cliquer sur la ligne de l'itinèraire. On peut également laisser le curseur de la souris sur le titre des différentes entrées de la carte du menu déroulant.

Retrouvez notre carte interactive en grand écran ici.

Le Pradet : 4,75 millions d’euros de travaux d’assainissement

5,2 millions d'euros pour des parkings à vélo

Par ailleurs, l’Etat a débloqué une dotation de 5,2 M€ pour créer des stationnements sécurisés en gares en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Ces financements témoignent de l’effort de l’État, en partenariat avec les collectivités territoriales maîtres d’ouvrages, pour favoriser l’usage du vélo sur des aménagements sécurisés et continus, dans l’objectif de contribuer à la transition écologique des mobilités », communique la préfecture de région.

Pour rappel, « la loi d’orientation des mobilités (LOM) du 24 décembre 2019 et le Plan vélo et mobilités actives de 2018, visent à faire des mobilités actives des modes de déplacement à part entière, en triplant notamment la part modale du vélo pour atteindre 9 % d’ici à 2024 ». Plusieurs leviers, notamment financiers, ont été actionnés par l’État rappelle la préfecture : la dotation de soutien à l’investissement local des collectivités territoriales, le fonds national mobilité actives, ou le plan France Relance.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?