AccueilUrbanismeOrcières-Merlette : place aux piétons en centre-station

Orcières-Merlette : place aux piétons en centre-station

Ces prochaines années s'annoncent riches en travaux à Orcières-Merlette, la plus grosse station du Champsaur, tant sur la voirie que sur le palais des sports et le domaine skiable.
Orcières-Merlette : place aux piétons en centre-station
M.-F. Sarrazin - Toute cette partie en contrebas va être réaménagée : la voiture va disparaître de la voirie et le front de neige va être retravaillé.

UrbanismeHautes-Alpes Publié le ,

Lors du précédent mandat, les investissements à Orcières-Merlette ont principalement tourné autour de la sécurisation du domaine skiable, entre les équipements en neige de culture (4 M€) et le confortement de la ressource en eau à travers le doublement du lac des Estaris (1,5 M€). La patinoire a aussi fait l'objet de travaux d'éclairage et de sonorisation en vue de créer une ambiance digne d'une salle de spectacle. « Maintenant, nous nous projetons sur le long terme », affirme le maire, Patrick Ricou.

Un vrai cœur de village pour Orcières

Le plus gros changement concernera le centre-station, toute la partie comprise entre le palais des sports, l'office de tourisme et l'espace Ecrins. Le but : réduire considérablement la présence de la voiture sur la voirie, au bénéfice des espaces piétons. La création d'un parking semi-enterré de 500 à 600 places sur quatre niveaux constituera le cœur de cet aménagement. Il se situera en lieu et place de l'actuel parking de surface jouxtant le palais des sports. « On va supprimer la voiture sur les voiries. Ce n'est pas confortable et ça donne une mauvaise image », juge le maire. Des espaces piétons pourront ainsi voir le jour et être raccordés au front de neige tout proche, lui aussi retravaillé, étant « trop exigu et perché ». Un espace connectant le futur parking au palais des sports permettra de stocker le plancher qui recouvrira la patinoire pour y organiser des spectacles.

Le concours d'architecte sera lancé en 2022, le permis déposé l'année suivante en vue de commencer les travaux au printemps 2024.

Optimiser le fonctionnement énergétique du palais des sports

Deuxième chantier : le palais des sports. « Il est en bon état général mais il a quand même 35 ans », résume l'élu. La commune vient de lancer un appel d'offres pour optimiser le fonctionnement énergétique du bâtiment. Il est notamment prévu de réparer la charpente et d'installer, peut-être, des panneaux photovoltaïques en toiture. Une salve de travaux concernera la partie piscine : le traitement des baies vitrées, le confort thermique, la faïence, la création d'une pataugeoire, la rénovation de l'espace détente, et l'installation d'une salle de sport.

Sur ce point précis, rien n'est encore tranché. L'aménagement dépendra de la cible visée : le grand public ou les sportifs de haut niveau. « Ce palais des sports, nous ne l'avons pas assez utilisé comme outil différenciant ; nous voulons accueillir des sportifs de haut niveau, nous avons tous les équipements pour, et les séminaires d'entreprises », confie Patrick Ricou. Les travaux débuteront en 2022.

Un futur domaine d'altitude sur le plateau de Rocherousse

Le domaine skiable ne sera pas en reste. 2022 marque, au 1er novembre prochain, le renouvellement ou le changement de délégation de service public (DSP) pour le domaine, actuellement géré par Labellemontagne. « Le premier investissement structurant de cette nouvelle DSP sera, en 2024, un télésiège débrayable six places partant du front de neige, en remplacement du télésiège deux places », annonce le maire.

A plus long terme, d'ici sept à huit ans, la station traitera son deuxième front de neige, celui du Queyrelet. « Il a pris de l'importance avec la création de tous ces logements à proximité », constate l'élu. Il s'agira d'élargir le front de neige et de supprimer le parking tout proche, déplacé ailleurs ou dessous.

D'ici sept ou huit ans, la station élargira le front de neige du Queyrelet. (Crédit : M.-F. Sarrazin)

Au départ de ce front de neige, le télémix de Rocherousse dessert le plateau éponyme, à 2 300 mètres. Celui-ci est appelé à devenir un domaine d'altitude, au terme d'une étude de programmation. Le plateau comprend déjà une série d'activités qu'il s'agit d'organiser : bouées sur neige, chiens de traîneau, restaurant que le maire entend requalifier, et départ de balades à pied ou en raquettes.

Rocherousse constitue une étape de la balade des six lacs dont les travaux commencent au printemps. « Je souhaite que l'été, la perception ne soit pas polluée par les équipements de l'hiver. L'été prend de plus en plus d'ampleur et la balade des six lacs connaît un incroyable succès. On veut en faire un élément fort de notre offre, accessible à tout public, agrémenté pour les enfants et les adolescents. » Le plateau de Rocherousse comprendra aussi un espace ski débutant. Une grande tendance en station. Skier toujours plus haut pour anticiper le dérèglement climatique.

Lits chauds : les efforts continuent

Avant la fin de l'hiver, Orcières-Merlette va lancer un appel à manifestation d'intérêt pour convertir le site de l'ancienne télécabine, qui constitue désormais une friche... et le dernier tènement foncier disponible, situé en front de neige. « On souhaite retrouver du lit chaud, hôtelier, car on en manque. On ne veut pas canibaliser ce qui existe déjà, donc pas de résidence classique. On n'a pas le droit de se tromper », estime le maire.

Des résidences qui garantissent des lits chauds à Orcières

La station vient d'être retenue dans le cadre d'Avenir Montagnes Ingénierie pour la rénovation de l'immobilier de loisirs en montagne. « Le projet porté par l'office de tourisme porte ses fruits. Nous fournissons de l'ingénierie aux propriétaires rénovateurs en mettant à leur disposition un architecte d'intérieur et ils constatent un retour sur investissement. Nous en sommes déjà à 150 appartements labellisés Orcières », se réjouit le maire.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?