Fermer la publicité

Orange : traitement de la RN7 dans l'hypercentre

Vaucluse le - - Urbanisme

Orange : traitement de la RN7 dans l'hypercentre
E. Brugvin - Le boulevard Daladier, axe étroit et dégradé par le passage de la RN 7.

La communauté de communes du pays réuni d'Orange compte s'attaquer dès l'an prochain au boulevard Daladier à Orange, un axe emblématique classé route nationale qui traverse le centre-ville. Un chantier de 3,5 M€ qui durera 18 mois sans interruption du trafic.

La communauté de communes du pays réuni d'Orange (CCPRO) a décidé d'engager des travaux pour embellir les 900 mètres du boulevard Daladier à Orange, traversé par des camions. Le chantier de cette route nationale (RN7) devra surmonter la contrainte de conserver une voirie de sept mètres pour laisser passer les convois exceptionnels et de ne jamais interrompre la circulation. L'aménagement sera par endroit mis au même niveau pour faciliter l'accès aux personnes à mobilité réduite et les manœuvres de véhicules de grande largeur.

Projet ambitieux

Les services dirigés par Christophe Lainé, directeur routes et réseaux de la CCPRO, comptent débuter le chantier par la reprise de l'ensemble des réseaux, même celui de la Baussenque, source qui alimente toutes les fontaines séculaires de la ville. Une partie du réseau utilise encore des conduites en terre cuite !

Pour réconcilier la ville avec sa rivière, la partie du boulevard qui longe la Meyne bénéficiera d'une passerelle piétonne en encorbellement au-dessus de l'eau sur environ 190 mètres. Son platelage en bois, sans appui dans le lit de la rivière, contournera les platanes en surplomb du cours d'eau pour ne pas les abîmer. Parallèlement à cet axe piéton, la CCPRO travaille au positionnement d'un linéaire cycliste bidirectionnel de 2,50 mètres à 3 mètres de large, sécurisé du faisceau automobile, sur toute la longueur du boulevard.

Du côté opposé à la Meyne, au niveau des habitations, le nouveau trottoir sera d'une largeur minimum de 1,40 mètres.

Embellissement

Si l'enrobé imposé par la DIR (direction interdépartementale des routes) restera des plus classiques, la CCPRO compte reprendre sur l'ensemble du boulevard l'habillage minéral aux tons clairs qui se retrouve sur les points emblématiques du centre-ville (Arc de triomphe, théâtre antique, cours Aristide Briand et rues piétonnes). Les trottoirs adopteront un béton désactivé dans les mêmes teintes suivant l'autorisation de l'architecte des bâtiments de France (ABF). Pour les trois carrefours (les deux aux extrémités du boulevard et celui entre le pont Neuf et la rue de République), des parements de dalles calcaires claires seront utilisés. L'étroitesse de la voie ne permettant pas la création de giratoires, ces trois croisements conserveront leurs feux tricolores.

Halte routière

Face à La Poste, le cours Pourtoules se termine en bord de RN 7 par une voie dédiée à un arrêt de bus. Pour donner plus de cachet à cet espace, la CCPRO étudie avec l'ABF la mise en place d'un nouvel aménagement autour d'une fontaine plus importante que celle existante. Les arrêts de bus seront concentrés plus au sud, de part et d'autre de la RN7 au niveau du mur est de l'école Pourtoules, avec quatre emplacements de chaque côté de l'axe.

A l'autre extrémité du boulevard, à l'approche de l'avenue de l'Arc de triomphe, la CCPRO travaille encore sur le traitement de la rangée de platanes.

Echéances

Ce chantier estimé à 3,5 M€ est actuellement à l'étude auprès de l'ABF. Il bénéficie de l'accord de la DIR et de l'Etat qui prendra en charge le financement des enrobés. La communauté de communes compte lancer les consultations pour la fin de l'année, voire début 2021 pour une durée des travaux estimée à 18 mois.

D'ici-là, l'ensemble des chantiers aujourd'hui en cours sur la gare, la création d'un pôle d'échange multimodal et la refonte de toutes les voies d'accès des quartiers de l'Argensol seront terminés. Il ne restera plus qu'à attendre la construction de la déviation. Les services de l'Etat procèdent actuellement aux dernières acquisitions foncières.




Emmanuel BRUGVIN
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer