AccueilUrbanismeOne Point/Vezzoni et Coffim/Gulizzi en lice pour le couvent des Prêcheurs à Aix

One Point/Vezzoni et Coffim/Gulizzi en lice pour le couvent des Prêcheurs à Aix

Les groupements associant One Point et Corinne Vezzoni et Coffim avec Christophe Gulizzi restent en lice pour la reconversion de l’ancien couvent des Prêcheurs. Les candidats présenteront leurs projets lors d’un grand oral en mai.
La façade de l'ancien couvent des Prêcheurs à Aix.
W. Allaire - La façade de l'ancien couvent des Prêcheurs à Aix.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

La commission de cession du patrimoine mise en place par la municipalité d’Aix-en-Provence dans le cadre de l’appel à projet pour la reconversion de l’ancien couvent des Prêcheurs a retenu deux dossiers mi-mars. Les deux groupements pré-sélectionnés sont la société One Point associée avec Corinne Vezzoni et le groupe Coffim avec Christophe Gulizzi.

One Point, groupe de conseil en transformation numérique (2 300 collaborateurs, 400 M€ de chiffre d’affaires), entend faire de l’ancien couvent la tête de pont de son déploiement dans le Sud. Cette ambition se déclinerait à travers un campus 2.0 qui mêlerait formation en lien avec Centrale Marseille et AMU (Aix-Marseille Université) et évènements culturels magnifiant le cachet historique de cet écrin classé des XVIe et XVIIe siècles situé en plein centre historique de la cité du roi René.

Interview de Sophie Joissains : « On décidera avant cet été de l’avenir du couvent des Prêcheurs

Coffim de son côté mise lui aussi résolument sur la culture avec un projet regroupant une école d’art, des espaces d’exposition, des ateliers d’artistes avec en figure de proue un musée inspiré de la veine iconoclaste de Serge Gainsbourg. Ces deux finalistes vont désormais devoir affiner leur dossier, en esquissant un modèle économique capable de faire vivre 365 jours par an ce lieu que la municipalité souhaite ouvrir sur la ville.

Le ministère de la Justice à l’affût

Alors que le ministère de la Justice lorgne lui aussi sur ce site, en vue d’y reloger certains services basés sur le pôle d’activités des Milles et le conseil des Prud’hommes (installé dans un immeuble situé rue Gauffredy, dans le centre ancien d’Aix), la Ville va désormais se donner quelques semaines pour prendre sa décision. Rappelons que l’ancien couvent des Prêcheurs est un actif de 4 720 m2 de surface de plancher vacant depuis 2016 et la fermeture du collège installé dans ses murs durant plus d’un siècle.

Dans son appel à projet, la Ville avait fixé son ambition : le projet devait d’une part « contribuer à l'embellissement de la ville ainsi qu'à la dynamisation économique de la partie Est du centre-ville », et d’autre part « mettre en valeur cet élément significatif du patrimoine Aixois » en veillant à son insertion dans son environnement proche qui comprend notamment l’église de la Madeleine. Enfin, le mode de financement proposé et le prix seraient évidement pris en compte.

En 2017, alors que la municipalité était en négociation avec Catherine Hutin, l’une des héritières de Pablo Picasso pour l’installation d’un musée dédié au père du cubisme dans cet écrin, France Domaine avait estimé sa valeur à 12,6 millions d’euros HT.

Les finalistes seront invités à un grand oral début mai. Après examen, la commission de cession proposera un lauréat au maire Sophie Joinssains, un avis que cette dernière ne sera toutefois pas tenue de suivre. Une fois finalisée la proposition du lauréat, son projet sera soumis pour approbation définitive au conseil municipal.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 septembre 2022

Journal du28 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 14 septembre 2022

Journal du14 septembre 2022

Journal du 07 septembre 2022

Journal du07 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?