AccueilEconomieOllioules : le Nougat Jonquier colle à la peau de la famille

Ollioules : le Nougat Jonquier colle à la peau de la famille

La fabrique de Nougat Jonquier a fêté ses 130 ans en 2015, à Ollioules. Une belle histoire de savoir-faire transmis de génération en génération, incarnée désormais par Bruno Adet et ses fils Vincent, Benoit, Thibault.
Ollioules : le Nougat Jonquier colle à la peau de la famille
O. Réal - L'entreprise familiale a fêté ses 130 ans en 2015.

Economie Publié le ,

« J'ai décidé de reprendre le flambeau de mon grand-père quand j'avais dix ans… », répond spontanément BrunoAdet. Un vœu assouvi quelques décennies plus tard (fort d'une belle carrière en management et technico-commercial), lors de sa reprise en juillet 2013 de l'entreprise familiale conduite jusqu'alors par sa tante, avec l'ambition de transformer une tradition saisonnière, d'octobre à Noël, en une activité annuelle durable. Ses fils l'ont rejoint, Vincent à la production, Benoit à l'administratif/financier, Thibault à l'ordonnancement/logistique, sans oublier Anne, sa femme, à la boutique, et les collaborateurs. Désormais, Nougat Jonquier emploie six personnes en équivalent temps plein, dont des mi-temps annualisés et un contrat d'apprentissage, comptant jusqu'à 12 personnes durant la saison de fabrication, toujours à l'automne.

Depuis la reprise, la surface de production a doublé (un peu plus de 200 m2), une boutique a été ouverte, donnant directement sur la rue Nationale au centre d'Ollioules (Var), et proposant une offre largement diversifiée. A savoir les traditionnelles barres de nougat blanc ou noir, tendre ou dur, une nouvelle gamme de « Nougadets » en forme de bonbons papillottes comprenant, outre le blanc et noir, du nougat caramel, noisette, framboise, figue, violette, orange, mais aussi sous la marque « Le Nougat des Deux Frères » (avant l'arrivée du 3e) aux saveurs mojito, pastis cacahuète, musli, spéculoos*…

L'esprit « maison »​

Plusieurs segments de marché ont été investis parallèlement à ces créations respectant totalement l'esprit et la pratique « maison » de sélection de produits de grande qualité, bio, équitables, sans colorant, et de fabrication selon le secret de famille transmis désormais à la 6e génération. Outre la vente historique par correspondance et maintenant à la boutique, accompagnée de visites de la fabrique pour les particuliers, groupes et entreprises, celle sur les marchés et salons est montée en puissance. Celle par les revendeurs professionnels aussi, tandis que les référencements en GMS**, Carrefour, Auchan, Casino, contribuent fortement à ce changement de paradigme.

Ainsi, la production a augmenté de 2,5 tonnes à 8 tonnes et le chiffre d'affaires de 130 000 à 400 000 euros. Le million d'euros est visé dans les 10 ans afin de s'inscrire parmi les grands producteurs en France. En attendant, pour ses amateurs, Nougat Jonquier est déjà grand.

* Nougat Jonquier a également inventé ces dernières années le Galet d'Ollioules, alliance de saveurs sur la base du nougat blanc enrobé de chocolat noir de grande qualité (le Valrhona de Tain-l'Hermitage), parfumé à l'orange, au café ou au lait.
** Grandes et moyennes surfaces.

Retrouvez chaque semaine, sur le site internet de TPBM et dans la version papier, nos portraits d'artisans de la région, en partenariat avec la Chambre de métier et de l'artisanat de PACA. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement (à partir de 20€/an).

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?