AccueilDroit et chiffreNouveau souffle pour l'UJA d'Avignon

Nouveau souffle pour l'UJA d'Avignon

Récemment élu président de l'Union des jeunes avocats (UJA) d'Avignon le 5 janvier dernier, Maître Guillaume Linconnu nous livre ses ambitions pour sa mandature. Il fait partie du cabinet Gontard & associés.
Nouveau souffle pour l'UJA d'Avignon
Maître Guillaume Linconnu est le nouveau président de l'UJA d'Avignon

Droit et chiffreVaucluse Publié le ,

TPBM : Pourquoi était-ce important pour vous d’adhérer à l’UJA dès votre prestation de serment ?
Guillaume Linconnu : Seul, on ne peut rien faire. C’est nécessaire de se regrouper entre jeunes avocats, car individuellement, nous avons du mal à dégager du temps pour nous informer sur notre profession par exemple, ou prendre le tournant de l’uberisation du droit. Faire partie de l’UJA offre donc un cadre et donne des pistes de réflexion.

Combien de membres font partie de l’association ?
Nous sommes une vingtaine, mais nous pourrions être plus nombreux puisqu’aujourd’hui, les jeunes avocats représentent un tiers du barreau d’Avignon, fort de ses 300 avocats. La profession se rajeunit chaque année un peu plus.

Quels sont les objectifs de votre mandature ?
Ils sont nombreux ! Tout d’abord, j’aimerais que le barreau de Carpentras et le nôtre se rapprochent. L’UJA de Carpentras est en sommeil et je travaille déjà à motiver mes confrères pour qu’ils reforment un bureau. Je me montre confiant pour la suite. Il existe une réelle volonté à Carpentras de réveiller l’UJA. Je souhaite également renforcer les liens de la profession avec l’université. Nous savons combien il est difficile de trouver un stage par exemple. Il faut également augmenter notre offre de formation. Comme je vous l’ai dit, le jeune avocat est livré à lui-même et pas forcément formé à devenir aussi un « chef d’entreprise ». Il existe de moins en moins de pudeur face à ces termes qui font aussi partie de notre réalité. « Doit-on s’associer ou pas ? » reste une question essentielle que nous nous sommes tous posée à un moment.

Vous avez envie de créer du lien entre jeunes et un peu moins jeunes…
Complètement, parce qu’un jeune avocat avec quatre ou cinq années d’exercice en sait forcément plus sur la gestion du quotidien, qu’un avocat fraîchement reçu. Le tutorat me semble essentiel entre nous ! Durant ma présidence, je souhaite également que l’on réfléchisse tous ensemble sur la façon dont on pourrait améliorer la défense du justiciable, je pense notamment aux permanences juridiques.

Avez-vous déjà un planning établi pour le premier semestre ?
Pas encore, mais nous y travaillons. Nous allons bien sûr organiser comme chaque année un concours d’éloquence, mais aussi des rendez-vous mensuels, qu’il s’agisse d’afterworks, de rencontres sportives ou informelles le week-end. Nous avons envie de fédérer les jeunes avocats du barreau d’Avignon et les nouveaux membres sont bien entendu les bienvenus !

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?