AccueilArchitectureNoël Castinel : « Marseille possède des œuvres exceptionnelles »

représentant région Sud d'Architecture de collection Noël Castinel : « Marseille possède des œuvres exceptionnelles »

Architecture de collection vient d'ouvrir un bureau à Marseille. Son responsable, Noël Castinel nous présente cette agence positionnée sur les biens remarquables des 20e et 21e siècles.
Noël Castinel : « Marseille possède des œuvres exceptionnelles »
D.R. - La Cité radieuse de Le Corbusier reste sans doute l'une des réalisations architecturales les plus emblématiques de la cité phocéenne.

Architecture Publié le ,

TPBM : Pourquoi avoir choisi Marseille pour ouvrir un bureau dans le Sud, alors que vous y travaillez depuis 2013 en rayonnant de la Provence à la Côte d'Azur ?
Noël Castinel :
Architecture de collection a été créée en 2007 à Paris par Delphine Aboulker et Nicolas Libert et depuis huit ans, je suis leur représentant dans le Sud. J'ai choisi Marseille car elle se situe entre la Côte d'Azur et la côte Languedocienne, où nous commençons à nous développer. Nous voulions gommer l'image un peu parisienne de l'agence. Et puis, c'est ici que j'habite ! Par ailleurs, n'oublions pas que Marseille possède des œuvres exceptionnelles signées Le Corbusier, Pouillon ou encore Claude Gros, qui y a réalisé Le Saint-Georges, avenue de la Corse.

Vous gérez uniquement des œuvres « signées ». Faut-il qu'un bien soit réalisé par un architecte reconnu pour entrer dans votre catalogue ?
Nous vendons bien sûr des maisons signées de grands noms comme René Egger, André Lefèvre-Devaux, les frères Prouvé ou Jean Dubuisson. Mais il ne faut pas nécessairement faire déjà partie de l'histoire architecturale contemporaine pour que l'on vous signe. Je viens par exemple de rentrer une maison aixoise, dessinée par Jean-Pierre Frapolli. Il est encore méconnu, même s'il a réalisé la rénovation des thermes, à Aix. Pour autant, ce bien est un bijou.
Quand je rentre quelque part, je dois ressentir le travail de l'architecte. J'ai coutume de dire que l'architecture, c'est la circulation. Alors heureusement que nous n'avons pas que des biens signés de grands architectes. Nous adorons même trouver des pépites méconnues ! Nous avons d'ailleurs créé le prix Archinovo pour les récompenser. En 2019, c'est la Hyéroise Frédérique Pyra qui l'a remporté.

Quelle est votre valeur ajoutée par rapport à une agence positionnée sur le secteur du luxe ?
Je dirais tout d'abord notre connaissance du marché. Nous collaborons avec des historiens qui nous aident à fixer le prix le plus juste, en fonction du contexte, de l'histoire, de la technique et de l'esthétisme. Cela peut prendre six mois parfois. Et nous avons un fichier clients international - une communauté je préfère dire - composé de collectionneurs qui achètent des maisons ou des appartements, comme ils achèteraient une œuvre d'art. Chaque semaine, ils reçoivent une newsletter avec nos nouveautés. Cette expertise est aussi rassurante pour les acheteurs que pour les vendeurs.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?