AccueilUrbanismeNice : qui sont les trois majors en compétition pour l'hôtel des polices ?

Nice : qui sont les trois majors en compétition pour l'hôtel des polices ?

L'hôtel des polices, le plus important investissement en bâtiment jamais réalisé par l'Etat dans la ville de Nice, sera confié à un major du BTP. Trois sont en lice associés à de grandes agences d'architecture.
Nice : qui sont les trois majors en compétition pour l'hôtel des polices ?
R. Mario - La partie historique de l'hôpital Saint-Roch sera conservée dans le futur projet.

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

L'avancement de la consultation - un marché global de performances piloté par l'Etat, maître d'ouvrage - le confirme : trois des principaux majors français du BTP sont dans les starting blocks pour gagner la reconversion de l'ancien hôpital Saint-Roch de Nice en méga-hôtel des polices, évaluée à 200 millions d'euros hors équipement. Ces groupements, qui ont également dans leur rang des agences d'architecture de premier plan, sont Bouygues Construction avec Carta-Reichen et Robert Associés, Vinci Construction France avec Jean-Michel Wilmotte et Oteis, NGE Bâtiment avec Manuelle Gautrand,l'Atelier Phileas et Perrot & Richard. Ils viennent de remettre une première offre.

Du « lourd » donc et leur surface ne sera pas de trop pour étudier en détail un projet qui représente 40 000 m2 de plancher hors stationnement, avec les contraintes liées à la sauvegarde d'une partie du bâti, la mise en œuvre d'une démarche environnementale globale, l'utilisation du BIM (Building information modeling), un chantier urbain, etc.

Nice : l'hôtel des polices attendu en 2025

La consultation, à l'issue du dialogue compétitif, doit théoriquement être bouclée à l'été avec la désignation de l'équipe lauréate. Un délai très court face à la complexité globale du projet.

Cession d'une partie du foncier à l'Etat

Côté montage, le dossier avance également. La Ville, qui installera dans le bâtiment sa police municipale et ses 800 agents, son centre d'hypervision urbain et de commandement à la pointe de la technologie, a récemment délibéré sur le principe d'une convention de co-maîtrise d'ouvrage avec transfert de la maîtrise d'ouvrage unique de l'opération à l'Etat. Dans ce montage, elle reste associée à la procédure du dialogue compétitif et est membre du jury avec voix délibérative.

Nice : la ville s'apprête à acquérir l'ancien hôpital Saint-Roch

Pour la propriété des locaux - en 2019, Nice avait acquis l'ancien hôpital Saint-Roch auprès du CHU de Nice pour 40 millions d'euros - il est prévu que l'Etat se rende acquéreur auprès de la Ville des volumes permettant de réaliser son programme immobilier. A ce jour, ses besoins sont évalués à près de 25 000 m2 auxquels s'ajoutent une partie des locaux communs que la municipalité souhaite lui céder, soit environ 3 600 m2 ; la collectivité conservant des volumes permettant d'accueillir près de 11 500 m2 de plancher. Le prix de cession de ces volumes doit être fixé par le pôle d'évaluation domaniale des finances publiques.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?