AccueilUrbanismeNice : l'Eco-Vallée intensifie les consultations utilisateurs

Nice : l'Eco-Vallée intensifie les consultations utilisateurs

Ce type de procédure, en amont des consultations promoteurs, a été mis en œuvre sur l'îlot 2.5 qui vient d'être attribué à Essor et A+Architecture. Elle est engagée sur les îlots 5.4 a et 5.5 du Grand Arénas qui viennent d'être lancés.
"Le Lab", une nouvelle pièce urbaine dans le secteur central de Nice Méridia.
A+Architecture - "Le Lab", une nouvelle pièce urbaine dans le secteur central de Nice Méridia.

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

Comme annoncé il y a quelques mois, l'EPA Nice Eco Vallée vient d'engager une nouvelle consultation dans le Grand Arénas et sur l'emprise des terrains du MIN. Elle porte sur les îlots 5.4 a et 5.5 où doit émerger un programme mixte d'environ 35 000 m2, comportant 22 000 m2 destinés à l'implantation d'entreprises et d'écoles, 11 500 m2 pour du logement et 2 500 m2 pour des commerces et services. La procédure va se dérouler en deux phases avec une première consultation utilisateurs qui vient d'être lancée pour le volet entreprises et écoles du projet. Les acteurs à la recherche d'une implantation dans l'opération d'intérêt national sont en effet invités à faire connaître leurs besoins et leurs attentes qui seront ensuite intégrées -en phase offre- dans le cahier des charges de la consultation promoteur-concepteur prévue sur ce double îlot. Elle sera lancée prochainement.

Intérêt d'une telle démarche qui marque une évolution dans la conception des projets immobiliers tertiaires : elle permet de bâtir une offre sur mesure répondant aux demandes des futurs utilisateurs (surfaces, agencement, fonctionnement, etc.), elle évite aux promoteurs de mettre sur le marché des produits en « blanc » et elle permet enfin à l'établissement public et à la métropole de cibler précisément les activités en adéquation avec la stratégie de développement du territoire.

Nice Eco-Vallée : l'aménagement de nouveaux îlots se prépare dans la plaine du Var

Une démarche testée sur l'îlot 2.5 b de l'Eco-Vallée

Le processus va prendre la forme « d'un travail collaboratif » entre les entreprises, les établissements identifiés et les groupements qui seront en lice. Le calendrier de cette consultation va s'étendre de décembre (sélection des candidatures des utilisateurs) à fin 2023 pour la désignation du promoteur lauréat. La livraison de cet îlot est attendue fin 2026.

L'EPA Nice Eco-Vallée a déjà eu recours à ce mode de consultation avec l'îlot 2.5 b dans Nice Méridia qui vient d'être attribué à un groupement piloté par Essor, associé à A+Architecture et au paysagiste Marc Richier (autres intervenants : le bureau d'études Celsius Environnement, Elix Ingénierie, Céris Conseil, Dynamic Workplace et CBRE). Sur près de 6 500 m2, le programme va comporter 3 649 m2 de bureaux, 2 307 m2 de laboratoires et 491 m2 de locaux d’activité et trois entreprises (Biolabs, Codage, Calistorea) sont d'ores et déjà pressenties pour venir s'installer dans le bâtiment, suite à l'appel à manifestation d'intérêt lancé par l'établissement public.

Cap sur les fonctions productives

Cette opération, dont le permis de construire devrait être déposé fin 2022, inaugure également la diversification des programmes immobiliers de l'Eco-Vallée. Objectif : créer dans un environnement urbain des surfaces non plus seulement dédiées à des bureaux, du logement ou de l'enseignement mais destinées à l'hébergement d'activités économiques productives, à haute valeur technologique (micro-industrie, R&D, artisanat, prototypage, etc.).

Nice Eco-Vallée : Apsys est le lauréat de l'îlot-phare du Grand Arénas

Le Lab, mis au point par Essor, opérateur spécialisé dans l'immobilier d'entreprise, mise sur la modularité et la réversibilité et proposera sur 7 niveaux des équipements mutualisés adaptés aux activités productives (monte charge, quai de déchargement, possibilité de déplacement de charges lourdes, etc.) Prévue dans le secteur central de Nice Méridia, à proximité du futur quartier Joia Méridia, cette pièce urbaine d'angle, face au boulevard du Mercantour, privilégie également la qualité architecturale et environnementale. L'agence montpelliéraine et pluridisciplinaire A+Architecture a dessiné un ensemble aux façades décalées, "dans un jeu de retraits et de saillie", habillées de grandes surfaces vitrées, protégées par des lignes de métal verticales. Ces éléments perforés joueront ainsi avec la lumière et les reflets du soleil. Le dépôt du permis de construire du Lab est prévu fin 2022 pour des travaux en 2024 et une livraison en 2025/2026.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 07 décembre 2022

Journal du07 décembre 2022

Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?