Fermer la publicité

Nice : la Métropole s'attaque à la sécurité des tunnels routiers

Alpes-Maritimes le - - BTP

Nice : la Métropole s'attaque à la sécurité des tunnels routiers
R. Mario - Les travaux, uniquement de nuit, viennent de débuter dans le tunnel Liautaud.

Un groupement piloté par NGE a lancé les travaux de mise aux normes de sécurité du tunnel Liautaud (2,7 km). Deux autres ouvrages sont concernés : le tunnel Malraux et le tunnel de Cap Estel.

Un chantier à 28 millions d'euros financé à 100 % par la Métropole Nice Côte d'Azur, qui va être suivi de deux autres d'importance équivalente... Edictées par l'Etat après la catastrophe du Mont Blanc, les normes de sécurité obligent les collectivités à engager des travaux conséquents sur leurs tunnels routiers de plus de 300 mètres de long à fort trafic, au risque de voir ces ouvrages fermés à la circulation par arrêté préfectoral. Difficulté supplémentaire : ces travaux sur des infrastructures urbaines ne peuvent être réalisés que la nuit.

Pour la Métropole, le premier équipement concerné est le tunnel Liautaud (ex-tunnel du Paillon, 18 000 véhicules/jour environ), long de 2 770 mètres et qui a été mis en service progressivement entre 1983 et 2007. Une partie de ce tunnel a la particularité de cheminer sous les arches hydrauliques latérales de la couverture du Paillon et d'être submersible, en cas de montée des eaux. Les travaux vont consister en la création et l'aménagement de dix issues de secours, en un renforcement de la tenue au feu de l'ouvrage et un renouvellement complet des équipements (éclairage, ventilation, réseau incendie, réseau électrique).

Projection de béton « RIG »

La Métropole, maître d'ouvrage (maître d'œuvre : Egis), a fait appel à un groupement associant NGE Génie Civil (mandataire), Nicolo, Satelec, La Nouvelle sirolaise de construction et Gagneraud pour réaliser ces aménagements de sécurité. Les interventions ont démarré début décembre avec le retrait des poussières de plomb sur les parois de l'ouvrage (près de 35 000 m2 de surfaces nettoyées) et sont passées, à la mi-janvier, à la protection au feu de l'ouvrage. Elle sera obtenue par la mise en œuvre d'un béton projeté « RIG » (Résistance immédiate garantie), à partir d'un atelier roulant (1 100 m3 au total). Appliqué sur 4 cm d'épaisseur au niveau des voûtes, ce béton offre une résistance au feu de plus de deux heures.

La mise aux normes de l'ouvrage sera achevée mi-2022, un délai relativement long lié aux contraintes d'un tel chantier. Les équipes du groupement ne peuvent en effet qu'intervenir qu'entre 21 h 30 et 6 h du matin avec des procédures très strictes de réouverture et la nécessité de maintenance des équipements pendant toute la durée des travaux.

Tunnel Malraux : une DUP pour acquérir les tréfonds

En fin d'année, la Métropole a attribué deux missions de maîtrise d'œuvre pour la mise en sécurité de deux autres ouvrages, le tunnel Malraux à Nice (coût prévisionnel : 25 millions d'euros TTC) et le tunnel de Cap Estel à Eze (28 millions d'euros TTC). Ces marchés ont été attribués respectivement à Ingerop et BG Ingénieurs Conseils. Les travaux ont été programmés pour 2023-2025 (tunnel Malraux) et 2025-2027 (tunnel du Cap Estel).

Initialement, c'est le tunnel Malraux sur la voie Mathis qui devait être le premier mis aux normes et le projet avait été même envisagé dès 2008. « Nous n'avons pas pu nous rendre acquéreurs à l'amiable des tréfonds de parcelles privées, nécessaires pour réaliser de nouvelles galeries de secours. Ces refus nous ont obligés à solliciter une déclaration d'utilité publique pour pouvoir engager de futures expropriations », expliquent les services de la Métropole Nice Côte d'Azur. Conséquence : des délais plus longs que prévus avec une enquête publique pour cette DUP qui a été bouclée en fin d'année dernière.




Rémy Mario
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer