AccueilBTPNice : chantier lancé pour « La Dolce Via »

Nice : chantier lancé pour « La Dolce Via »

Projet majeur de BNP Paribas Immobilier dans les quartiers est, « La Dolce Via » et ses 520 logements et équipements va mobiliser près de dix grues et représenter plus de 91 000 m2 de surfaces à construire.
Nice : chantier lancé pour « La Dolce Via »
R. Mario - Le site de l'ex-Comptoir Métallurgique du Littoral qui va accueillir plus de 500 logements mixtes, des commerces et des équipements.

BTPAlpes-Maritimes Publié le ,

C'est le début d'un chantier « XXL » que vient d'engager BNP Paribas Immobilier dans les quartiers est de Nice, sur le site de l'ancien Comptoir métallurgique du littoral (CML). Ce projet privé, qui va s'étendre sur deux hectares de foncier entre le faisceau ferré de Saint-Roch et le Paillon, prévoit 520 logements dont 141 logements sociaux pour Côte d'Azur Habitat. S'ajoutent 2 600 m2 de commerces dont un supermarché Lidl actuellement installé au sud de la parcelle et qui sera intégré en pied d'immeuble, un groupe scolaire de huit classes, également en pied d'immeuble, acquis en Vefa (vente en l'état futur d'achèvement) par la ville... Au total, un projet de 36 500 m2 qui comportera en infrastructure environ 600 places de stationnement. Il fait partie des opérations majeures de renouvellement urbain dans cette partie de la ville et doit être complété par le projet îlot Pont-Michel / îlot du Nettoiement que pilote la métropole Nice Côte d'Azur.

Opération à tiroirs dans les quartiers est de Nice

Aucun recours

Signé des deux agences d'architecture niçoises Atelier Jean-Paul Gomis et In Situ-Sophie Nivaggioni, le programme s'organise en cinq îlots d'habitations, implantés de part et d'autre d'une voie centrale arborée et irrigués par des venelles piétonnes. Les résidences, aux lignes contemporaines, dotées de vastes terrasses et balcons, varient du R+4 au R+8 et les appartements, des studios aux duplex en attique. Elles bénéficient également de jardins intérieurs et d'espaces partagés avec un plateau sportif pour la résidence « Allegria ». Certaine toitures sont aménagées en espaces verts ou de détente. Le projet est réalisé dans le cadre d'une démarche « Quartiers Durables Méditerranéens », niveau bronze.

Le dossier a été rapidement mené par le maître d'ouvrage. Après une étude de faisabilité réalisée par les architectes du projet, une promesse de vente est signée en avril 2018, un permis obtenu en juin 2020 et le terrain acquis en octobre 2020. Malgré l'importance de cette opération d'urbanisation, elle n'a fait l'objet d'aucun recours !

Phase de renforcement du sous-sol

Quelques semaines plus tard, le promoteur a lancé les travaux préparatoires (démolition, désamiantage) et après une mise en commercialisation d'une première phase du programme (près de 200 logements répartis sur les deux ensembles « Centro » et « Allegria » côté Route de Turin) en septembre dernier, les travaux de traitement des sols viennent de s'engager. « Ils consistent en la réalisation de quelque 1 200 inclusions rigides pour renforcer ceux-ci. Ces travaux ont été confiés au groupe Menard, spécialiste international de l'amélioration des sols », précisent les responsables de la maîtrise d'ouvrage chez BNP Paribas Immobilier. Suivra un terrassement de grande ampleur, représentant plus de 100 000 m3 de matériaux à extraire. Le marché a été attribué à un groupement local, TDCA-ABST.

D'ici quelques semaines, prendront les relais les travaux de construction des premiers îlots avec, à l'horizon 2023, la livraison de la première tranche, comportant la coque du groupe scolaire (qui ouvrira ensuite en septembre 2024) et le transfert du magasin Lidl.

Des appels d'offres à venir

L'achèvement de la totalité de l'opération est prévue en 2025 et notamment sa connexion complète avec le tissu urbain environnant, via la voie nord-sud et les venelles piétonnes. Une convention de projet urbain partenarial accompagne la réalisation de ce projet avec un montant de participations de près de 5 millions d'euros.

Pour réaliser ce chantier de grande ampleur (plus de 91 000 m2 de surfaces construites (dont 79 000 m2 de dalles et 11 600 m2 de radiers), qui va nécessiter 42 000 m3 de béton et 3 150 tonnes d'acier, BNP Paribas Immobilier a prévu des moyens conséquents : pas moins de neuf ou dix grues au plus fort de l'activité et une opération menée en BIM, pour la phase de conception. Malgré sa taille, le maître d'ouvrage a prévu de la réaliser en corps d'état séparés et les appels d'offres devraient intervenir prochainement.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?