AccueilArchitectureHôtel Nhow Marseille : en visite avec les archis

VIDEO Hôtel Nhow Marseille : en visite avec les archis

Claire Fatosme et Christian Lefèvre sont deux des trois architectes qui ont rénové l'hôtel Palm Beach Marseille, dont la gestion a été confiée en mai 2017 au NH Hôtel Group. Après sept mois de travaux, ils nous ouvrent les portes de l'établissement inauguré ce jeudi et qui s'appelle désormais le nhow Marseille.
Hôtel Nhow Marseille : en visite avec les archis
David GIANCATARINA - Le Nhow Marseille est inauguré officiellement ce jeudi 13 septembre. (Ici, la nhow suite)

ArchitectureBouches-du-Rhône Publié le ,

Christian Lefèvre s'en souvient : « Gamin, quand c'était encore qu'une piscine, je venais me baigner ici et râpais mes fonds de culotte sur le toboggan en carrelage. » Depuis l'architecte marseillais entretient une relation particulière avec ce lieu. Ce lieu ? Le nhow Marseille (ex Palm Beach). Car après s'y être amusé plus jeune, Christian Lefèvre a également contribué, avec son associée l'architecte Claire Fatosme, à la rénovation du Palm Beach en 2002. Et cette année, le duo a remis ça pour imaginer le nhow Marseille, la marque NH Hôtel Group est devenu le gestionnaire de l'établissement hôtelier en mai dernier, inauguré ce jeudi 13 septembre.

« Nous avons une société qui fait de la maîtrise d'ouvrage déléguée, donc nous sommes à la fois maîtres d'ouvrage délégués et maîtres d'œuvre. Aussi, nous n'avons jamais coupé le contact avec le Palm Beach après 2002 : nous avons suivis les travaux d'entretien, de maintien, de réparation... C'est ainsi que nous sommes naturellement intervenus sur la rénovation de 2018. »

Une rénovation de seulement sept mois, « avec un temps court de préparation antérieure », qui a nécessité 14,6 millions d'euros de travaux.

Fantasme

Cette fois, ils ont été accompagnés de Teresa Sapey, architecte et designer italienne, pour repenser les lieux. « Le fait de travailler avec une autre architecte donne un regard neuf : nous connaissions tellement bien le bâtiment que des espaces nous semblaient plus difficiles à aménager », explique Christian Lefèvre. Se projeter dans ce même écrin a été un challenge « pas désagréable ». « C'est une bonne leçon d'humilité car on s'aperçoit que rien n'est intangible, que tout peut changer », analyse Claire Fatosme.

Et puis, ce retour leur a permis de réaliser des projets qu'ils n'avaient pas pu mettre en place avec l'ancien gestionnaire du lieu, Accor. A commencer par la localisation de l'accueil. « Il était démesuré et occupait un espace dont la vue donnait sur la mer et les calanques. C'était dommage de ne pas en faire davantage profiter », expliquent-ils. Alors à sa place, se trouve aujourd'hui un immense « sky bar », avec des fauteuils et canapés dont les formes rappellent les vagues et les galets, et une terrasse extérieure dans son prolongement. « Nous avons pu réaliser un fantasme vieux de 15 ans ! »

Lire aussi notre interview de Moïse Aykanat, directeur de l'hôtel Nhow Marseille.

Teresa Sapey s'est plus particulièrement occupée de traiter l'agencement du rez-de-chaussée de l'hôtel. Elle a notamment imaginé un tunnel bar (voir photo) comme l'explique Christian Lefèvre : « Elle a eu l'idée de faire ces arches en reliant une série de poteaux. Le sol et les murs sont traités en dégradés. » « Au départ, elle s'est inspirée des impacts de balles, comme le générique de James Bond », complète Claire Fatosme. L'architecte italienne a également conçu un cactus bar et revu l'aménagement de la partie restaurant.

(Crédit : David GIANCATARINA)

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?