AccueilUrbanismeNexity : Projets en rafale dans l'aire d'Aix-Marseille

Nexity : Projets en rafale dans l'aire d'Aix-Marseille

Au-delà de Saint-Mauront, où Nexity a inaugué le 9 juillet dernier le premier immeuble du programme des Docks Libres, le groupe immobilier a en portefeuille plus d'une dizaine d'opérations dans l'aire d'Aix-Marseille.
Nexity : Projets en rafale dans l'aire d'Aix-Marseille
W. Allaire - Si Nexity vient de livrer un premier immeuble aux Docks Libres à Marseille, d'autres opérations sont en cours.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

  • Coeur Duranne - Aix-en-Provence

Au printemps 2014, le groupe a lancé les travaux d’un programme de 315 logements en accession libre à Aix-en-Provence (tarifs : de 3.866 à 4.500 euros/m2 TTC). Cet ensemble de douze bâtiments (R+2 et R+3), conçu par le cabinet Tangram (Marseille), verra le jour à partir du printemps 2016 sur une parcelle de 3,2 ha située près du centre de vie de la Duranne, au cœur de la partie historique de la ZAC (Zone d’aménagement concerté, NDLR).

  • Les Alpilles II - Marseille (8e)

A Marseille, le promoteur vient de livrer une résidence de 57 logements de prestige sur la corniche, près des plages du Prado. L’ensemble conçu par le cabinet Dossetti architectes a été commercialisé à des prix très haut de gamme : 8.174 euros/m2 TTC.

  • Bleu Horizon - Marseille (15e)

Autre secteur, autre segment de clientèle : Nexity vient de livrer un programme de 57 logements à la Viste (15e), dans les quartiers nord de Marseille. Cet ensemble réparti en deux bâtiments est commercialisé à des prix relativement modérés : de 97.000 euros pour un T2 de 37 m2 (soit 2.620 euros/m2) à 200.000 euros pour un T4 de 74 m2, avec TVA à taux réduit (secteur Anru*).

La carte des opérations

(Esther Griffe)

  • La City - Marseille (6e)

Dans le centre-ville, Nexity est associé à Primosud dans un important programme de renouvellement urbain. Les deux promoteurs ont lancé au printemps le chantier de reconversion de l’ancien hôpital Ambroise Paré, près de la place Castellane (6e). Le projet conçu par le cabinet d’architectes Carta et associés (Marseille) prévoit la réalisation d’une opération immobilière mixte d’environ 20.735 m2 sur le site de l’ancien établissement hospitalier, rue d’Eylau (6e). Cette pièce urbaine très dense proposera 420 logements (6 immeubles), des locaux d’activités et des commerces de proximité. Ce nouvel ensemble agrègera deux résidences (230 logements), l’une pour les personnes âgées, l’autre pour les étudiants, 190 logements en accession répartis en 4 bâtiments, 1.200 m2 de commerces et de cabinets médicaux (sur les rues d’Eylau, Iéna et Friedland) et un parking souterrain de 284 places (accessible depuis la rue d’Eylau). Le programme sera dominé par deux « petites » tours de respectivement 12 et 14 étages. Un jardin intérieur de 1.280 m2, orné d’arbres à hautes tiges, apportera une touche d’oxygène à cet îlot à forte densité. L’opération sera livrée en plusieurs phases, à partir du printemps 2017 jusqu’au début 2018.

  • Effervescence - Marseille (10e)

Dans les quartiers est, Nexity est associé à Kaufman & Broad dans une opération de 338 logements mixtes (accession et locatifs) dans le quartier de Saint-Loup (10e). Le projet (25.000 m2 de surface de plancher), dessiné par le cabinet Poissonnier-Ferran (Marseille), sort de terre sur le site de l’ancien Intermarché de l’avenue de Saint-Loup. Il regroupera 196 logements en accession (prix moyen : 3.053 euros/m2 TTC), 91 logements sociaux et 51 logements locatifs intermédiaires, ainsi que le nouveau point de vente d’Intermarché (5.200 m2) développé par K&B. Le chantier qui a démarré mois de mai dernier devrait s’achever au 3e trimestre 2017.

  • L'envol - Marseille (3e)

Nexity mène une autre opération de renouvellement urbain dans le secteur de Plombières (3e). Cet hiver, le promoteur a lancé les travaux d’un programme de 267 logements sur le site dernier d’une ancienne caserne de gendarmerie (caserne Cardot). Le programme (environ 25.000 m2 de surface de plancher) agrègera logements en accession (80), locatifs libres (107) et locatifs sociaux (120).

Les 80 logements en accession (du T2 au T4) construits en propre par Nexity - en deux phases de respectivement 50 et 30 logements - seront commercialisés à un tarif ultra modéré (2.300 euros HT, pour un gamme de prix allant de 90.000 à 151.500 euros avec TVA à 5,5%), ciblant clairement les primo-accédants. La modicité des prix se justifie par l’environnement de l’opération, pour le moins compliqué : celui-ci jouxte en effet la passerelle routière de Plombières, un axe très fréquenté, et il se situe au sein de la Zone urbaine sensible (ZUS) Saint-Mauront, une zone « Anru » qui le rend éligible à la TVA à taux réduit.

Les logements locatifs seront portés par deux bailleurs : la SNI (Groupe CDC -Caisse des dépôts et consignations) et l’office public de l’habitat (OPH) Habitat Marseille Provence (HMP). La filiale de la CDC réalisera 107 logements locatifs libres répartis en trois bâtiments acquis en état futur d’achèvement ; HMP, de son côté, réalisera un ensemble de 120 logements sociaux (Plus et Plai**) en trois bâtiments eux aussi acquis en Vefa (Vente en état futur d’achèvement, NDLR) auprès du promoteur.
Précision d’importance, les logements, orientés vers le sud, seront protégés des nuisances sonores du viaduc par un parking en silo qui servira en priorité au stationnement des résidents.

Trois équipes d’architectes seront impliquées dans la conception du programme : le cabinet Tangram architectes (Marseille), l’atelier Fernandez-Serres (Aix) et l’agence MOA architecture (Marseille).

Nexity, qui a investi 2,185 millions d’euros pour acheter le foncier à l’Etat (10.740 m2) et à la Ville (1.941 m2), compte livrer les premiers lots à partir du printemps 2017.

Retrouvez l'intégralité du dossier consacré aux réalisations de Nexity, à la livraison du premier immeuble des Docks Libres à Marseille et à sa filière Ywood dans le numéro 1094 de TPBM (parution le 9/09/2015)

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?