AccueilUrbanismeMOUS : Habitations Haute-Provence et la DDT 04 formalisent leur travail partenarial

Carte interactive MOUS : Habitations Haute-Provence et la DDT 04 formalisent leur travail partenarial

Habitations Haute-Provence et la Direction départementale des territoires des Alpes-de-Haute-Provence ont signé une convention de maîtrise d'œuvre urbaine et sociale le 27 septembre dernier. Ce document-cadre formalise l'action concertée entre les deux infrastructures en mettant l'accent sur la réhabilitation des centres anciens.
MOUS : Habitations Haute-Provence et la DDT 04 formalisent leur travail partenarial
H. Saveuse - A Riez, Habitations Haute-Provence s'engage à intervenir sur plusieurs îlots ruinés en centre ancien.

UrbanismeAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

Il pourra s'agir de réflexions sur les centres anciens, d'actions sur les immeubles en mauvais état dans les quartiers dégradés dans le cadre des procédures d'acquisition-réhabilitation ou encore de la participation du bailleur social à des groupes de travail, à des études préliminaires de faisabilité ou à des études spécifiques liées au montage d'opérations complexes conduites par plusieurs partenaires.

Les projets répertoriés dans le cadre de la convention de maîtrise d'œuvre urbaine et sociale (MOUS) signée entre Habitations Haute-Provence et l'Etat, via la Direction départementale des territoires des Alpes-de-Haute-Provence (DDT 04), le 27 septembre dernier, n'ont qu'un seul objectif : la constitution d'une nouvelle offre en logements sociaux pour les publics du Plan départemental d'actions en faveur du logement des personnes défavorisées, qui prévoit la construction de 200 à 250 logements sociaux par an.

12 communes concernées

Dans ce document-cadre, conclu pour la période du 1er octobre 2019 au 30 septembre 2020, Habitations Haute-Provence contractualise son intervention sur des opérations qui devraient démarrer opérationnellement dans quelques semaines. Le bailleur s'engage également à soutenir la DDT 04 sur le volet ingénierie pour des opérations de réhabilitation en centre ancien. Il se chargera des études de faisabilité financière et technique. Une prestation d'ingénierie estimée à 15 000 €.

Parmi les projets concernés, certains sont déjà en cours, comme la mise en œuvre de l'opération de reconversion de l'ancienne gendarmerie, de l'ancienne sous-préfecture et l'action de requalification sur les îlots des Tilleuls et du Teïsson à Castellane, l'Anru de Manosque ou la poursuite des opérations de résorption de l'habitat insalubre irrémédiable ou dangereux (RHI) et du traitement de l'habitat insalubre remédiable ou dangereux, et des opérations de restauration immobilière (THIRORI) à Sisteron. Pour l'heure, 12 communes des Alpes-de-Haute-Provence sont touchées par cette convention, comme nous le détaillons dans notre carte interactive :

Pour un confort de lecture, cliquez sur les deux flèches en bas à droite pour afficher la carte en plein écran.
Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?