AccueilUrbanismeMougins : le campus sportif de Stéphane Diagana franchit les obstacles

Mougins : le campus sportif de Stéphane Diagana franchit les obstacles

Au Mipim, le « campus Diagana sport santé » était à nouveau exposé. Le promoteur lyonnais Miprom, maître d'ouvrage et l'UCPA, gestionnaire, sont désormais les partenaires de ce projet inédit en France et en Europe.
Mougins : le campus sportif de Stéphane Diagana franchit les obstacles
R. Mario - Odile et Stéphane Diagana, aux côtés de Dan Costa-Foru, l'architecte des logements couplés au projet de campus sportif.

UrbanismeAlpes-Maritimes Publié le ,

Des compétiteurs de haut niveau n'abandonnent jamais... A Mougins, Odile Lesage Diagana (sept fois championne de France d'heptathlon et de pentathlon) et Stéphane Diagana (champion du monde du 400 m haies en 1997 à Athènes) portent depuis de nombreuses années le projet de création d'un « campus sport santé », ouvert à la fois aux athlètes, aux sportifs amateurs mais aussi aux personnes désireuses de suivre des programmes santé, préventifs ou thérapeutiques. En 2016, ce campus prévu à Mougins, quartier du Font de l'Orme, avait été stoppé net par un avis défavorable du commissaire enquêteur dans le cadre de la déclaration de projet et de la modification du plan local d'urbanisme (PLU).

Mais les Diagana n'ont pas jeté l'éponge. Le projet a été retravaillé, adapté avec la commune aux contraintes du site et a fait l'objet d'une nouvelle déclaration de projet et d'une nouvelle enquête publique au printemps dernier. Et cette fois-ci un avis favorable a été délivré. « Malgré ce contretemps, les investisseurs ont continué à manifester beaucoup d'intérêt pour notre campus et de nouveaux partenaires ont accepté de nous accompagner », raconte Stéphane Diagana.

Un investissement de 75 millions d'euros

C'est en effet le promoteur aménageur lyonnais Miprom, un indépendant du secteur créé en 2010 et qui a réalisé une trentaine d'opérations en région Auvergne-Rhône- Alpes, qui est désormais le maître d'ouvrage de l'ensemble de l'opération. Prévue au total sur huit hectares, le campus sport-santé et ses infrastructures sera en effet couplé à un projet de 104 logements mixtes. « Nous avons pris un risque considérable sur cette opération en se portant acquéreur du terrain, sans conditions suspensives », explique Laurent Millara, le président de Miprom.

Deux équipes d'architectes sont désormais à pied d'oeuvre : Chabanne & Partenaires pour la partie sportive (piste d'athlétisme de 400 mètres, sautoir, anneau cyclable, piscine de 50 m, bassin aqua-sportif, salles de conditions physiques et de musculation, etc.), couplée à une résidence hôtelière de 110 chambres ; Dan Costa-Foru pour les 104 logements, dont 35% de logements sociaux. Au total, 8600 m² de surface utile pour la résidence hôtelière et les installations sportives et 6450 m² de plancher pour les logements et un investissement total évalué à 75 millions d'euros.

Autre soutien de poids à ce projet : l'UCPA qui sera le gestionnaire de l'ensemble de la partie sportive et hébergement. L'arrivée de ces nouveaux acteurs a permis de retravailler le projet d'origine et de l'adapter à l'ensemble des clientèles visées. Son principal atout est de se situer dans un environnement naturel, d'offrir de multiples équipements, sportifs mais aussi de suivi de la performance avec une présence de médecins.

Livraison attendue en 2021

Et ce n'est pas fini. Des discussions sont en cours avec la Caisse des Dépôts, prête à soutenir ce projet, et la Caisse d'Epargne Côte d'Azur, deux établissements financiers qui pourraient venir compléter le tour de table, une fois l'ensemble des autorisations délivrées. Le permis de construire est en cours d'instruction et il est attendu fin mai. « Nous tablons aujourd'hui sur une livraison de cette opération en 2021. C'est notre projet phare sur la Côte d'Azur où nous avons décidé de nous implanter pour réaliser d'autres opérations immobilières, en parallèle à celle-ci », précise Laurent Millara.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?