AccueilTerritoiresMobilité : le projet de téléphérique ubayen sur de bons rails

Mobilité : le projet de téléphérique ubayen sur de bons rails

La Communauté de Communes de la Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon lance une mission d’étude et d’assistance à maitrise d’ouvrage dans le cadre de son projet de téléporté reliant Barcelonnette au Sauze-Super Sauze. Coût estimé de l’opération : 24 M€
La Communauté de communes de la Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon souhaite construire un ascenseur valléen reliant la ville de Barcelonnette à la station du Sauze - Super Sauze.
Ubaye Tourisme - La Communauté de communes de la Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon souhaite construire un ascenseur valléen reliant la ville de Barcelonnette à la station du Sauze - Super Sauze.

TerritoiresAlpes-de-Haute-Provence Publié le ,

3,2 km, c’est la distance que devrait parcourir l’ascenseur valléen que projette de construire la CCVUSP entre la ville de Barcelonnette et la station de Sauze-Super Sauze. Un projet titanesque qui devrait permettre de dé-saturer le parking de Sauze en période de grande affluence, en donnant un accès direct depuis la vallée et bien sûr d’attirer de nouveaux usagers en développant le tourisme 4 saisons. « L’installation du TSF3 Super Sauze existante atteint ses 40 ans . De ce fait, les coûts de contrôles vont devenir très importants compte tenu des contraintes réglementaires qui imposent une dépose systématique de l’ensemble des balanciers tous les cinq ans, lorsqu’ils arrivent à l’âge de 45 ans, soit en 2027 dans le cas présent. Les coûts de maintenance et d’entretien vont aussi devenir plus importants toujours en raison de l’âge avancé des constituants qui va entrainer une augmentation des réparations ou le remplacement des éléments arrivant hors tolérance dans les années à venir », justifie la collectivité.

Le projet aurait également un intérêt environnemental et visuel puisqu’il permettrait la suppression de plus de 40 pylônes de télésiège et de téléski, de deux gares de téléskis et d’une garde de télésiège, et il permettrait le retour à l’état naturel du layon du télésiège du Sauze. L’ascenseur valléen comporterait seulement 20 pylônes pour une longueur totale de 3,2 km en utilisant le layon du téléski de Pré-Guérin, qui serait élargi.

Montclar : le village-station veut changer de visage d’ici 2040

Deux tranches de 12 M€ chacune

Le projet, dans sa globalité, est estimé à 24 884 765 € HT. Il se divise en deux tranches de travaux indépendantes. La première, qui correspondant à la partie supérieure de l’ascenseur au départ de la piscine du Sauze jusqu’au front de neige du Sauze 1 700, est estimée à 12 030 350 € HT. Elle est considérée comme la plus rapide à mettre en œuvre car elle est positionnée sur le tracé d’un appareil existant. La seconde, qui correspond à la partie inférieure de l’ascenseur, se situe au départ de la Chaup et arrive à la piscine du Sauze. Elle est estimée à 12 854 415 € HT et elle est considérée comme plus complexe à mettre en œuvre en raison des enjeux urbanistiques dont notamment la création d’une Unité Touristique Nouvelle et un franchissement de ligne à haute tension.

La CCVUSP, qui est l’autorité organisatrice des stations alpines du Sauze, de Sainte Anne, de Larche, et des sites nordiques de Val d’Oronaye, Saint Paul sur Ubaye et Barcelonnette, compte sur le soutien appuyé de la Région et de l’État pour dérouler son programme via le contrat de station et le Plan Avenir Montagne. En l’occurrence, la collectivité prévoit de diviser par deux la note, soit un auto-investissement de 12 M€. En matière de gestion du projet la CCVUSP prévoit de s’appuyer largement sur la Régie Ubaye Ski qui devrait à court terme, d’ici janvier 2023, faire évoluer son statut juridique en régie personnalisée. A cette occasion elle devrait élargir son champ de compétences pour intégrer l’entretien, la gestion et l’aménagement des activités de pleine nature des communes du territoire de la CCVUSP.

Pour bien comprendre les enjeux de ce projet il est essentiel de rappeler que Le Sauze est la plus grosse station de la Régie Ubaye Ski avec 43 km de pistes et 146 000 journées skieurs. La station génère annuellement un chiffre d’affaires moyen de 2,2 M€.

Afin de pouvoir accomplir dans les meilleurs délais les différentes procédures nécessaires au bon avancement du projet, la Régie Ubaye Ski, pour le compte de CCVUSP, souhaite engager sans attendre les études de programmation et réglementaires. Elle a donc lancé jusqu’au 24 octobre une mission d’étude et d’assistance à maitrise d’ouvrage. La collectivité attend du futur programmiste, un document fonctionnel et technique détaillé destiné à être utilisé dans le cadre de la consultation de la future étape consacrée aux travaux. Un document devrait également servir à élaborer le dossier Unité Touristique Nouvelle (UTN) et le dossier préalable à l’enquête publique.

Coût de l'énergie dans les stations de ski : une réunion à Paris avec le maire des Orres

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?