AccueilTerritoiresMiramas : l’école Van Gogh va être "déplacée" par deux cabinets d’architectes

Miramas : l’école Van Gogh va être "déplacée" par deux cabinets d’architectes

Les agences Map et Midi architecture ont été choisies par la commune de Miramas pour reconstruire l’école Van Gogh, dans le cadre de la rénovation des quartiers Maille I et Mercure. Un projet à 11 M€.
Le projet de l'école du lac à Miramas présenté par Map architecture et Midi architecture.
D. R. - Le projet de l'école du lac à Miramas présenté par Map architecture et Midi architecture.

TerritoiresBouches-du-Rhône Publié le ,

La ville de Miramas va confier la conception de la nouvelle école Van Gogh à l’équipe menée par les agences Map et Midi architecture. A cette occasion, l’école changera de nom pour s’appeler école du lac. Elle va prendre place non loin du lac Saint-Suspi. Trop vétuste, l’ancien groupe scolaire Van Gogh sera détruit. Ce chantier de reconstruction de l’école devrait tourner autour des 11 M€ et devrait être livré pour la rentrée de 2025. A la place, la mairie entend réorganiser les quartiers de Maille I et de Mercure et créer de nouveaux logements. Cette opération s’inscrit en effet dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain porté par l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine.

Miramas en éclaireur sur le NPNRU

Une démarche BDM pour l'école de Miramas

Cette nouvelle école dite du lac s’inscrit dans une démarche Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM). Elle a obtenu la certification de niveau Or, par EnvirobatBDM, en phase conception. « Notre équipe endosse la responsabilité d’une conception résolument durable mêlant la rigueur d’un plan très classique et fonctionnel avec une très grande pénétration de la végétation afin de proposer une véritable école jardin au cœur de la Provence », expliquent Map et Midi Architecture. Les deux cabinets d’architectes expliquent que « cette école est méditerranéenne par sa conception totalement adaptée au climat et elle est provençale par ses matériaux et ses volumes traditionnels et intemporels ». Ils ajoutent que « la place de la nature est prépondérante, dans notre approche de bio-conception. La cour de l’école à l’abri du Mistral est un véritable jardin ouvert au sud avec vue sur le lac ».

Les matériaux accompagnent cette démarche : « Pour cette raison nous avons choisi la terre de Miramas comme matière principale pour construire l’école de demain et véhiculer ses valeurs. La terre, les galets, la paille de riz, les tuiles de terre cuite sont des matériaux régionaux. Leur mise en œuvre sera confiée aux entreprises locales choisies pour leur savoir-faire spécifique sur ce type de procédés ».

En plus des deux cabinets d’architecture, l’équipe qui va intervenir sur le chantier est composée de Berim (BET structure, VRD, éco & cuisine), de PLB (BET fluides, cfo / cfa), d’Inddigo (GEB/BDM / éco circulaire /UFS) et de Precodia (sureté) et Acoustique & conseil (acoustique).

Comment Miramas s'est transformée pour amener la nature en centre-ville

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 07 décembre 2022

Journal du07 décembre 2022

Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?