AccueilUrbanismeMipim : Euroméditerranée accélère

Mipim : Euroméditerranée accélère

Pour le retour du Mipim à Cannes, les acteurs des sphères économique et institutionnelle d’Aix-Marseille ont présenté la carte des projets de développement de l’immobilier tertiaire. Un inventaire qui a pour épicentre Euroméditerranée. Panorama.
Mipim : Euroméditerranée accélère
W. Allaire - Au micro, Philippe Stefanini, DG de Provence Promotion, intervenant le mercredi 16 mars au Mipim.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Le marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim) est de retour sur la Croisette à Cannes. Après un prélude en petit format au mois de septembre 2021, la grand messe des professionnels de l’aménagement et de l’immobilier a effectué son grand retour au Palais des festivals ce 15 mars. Parmi les 20 000 participants annoncés, une importante délégation regroupant élus, représentants des institutions économiques (CCIAMP, Provence Promotion, GPMM, Aéroport...) et opérateurs d’Aix-Marseille, avait fait le déplacement. Réunis sous la nouvelle bannière « One Provence », écho frenglish du « Only Lyon » de la capitale des Gaules, ces derniers ont livré le traditionnel numéro de charme à l’attention des investisseurs. « Cette métropole nature, créative et ouverte sur le monde méditerranéen », selon la formule de Gérard Gazay, le vice-président d’Aix-Marseille Provence (AMP) délégué à l’économie, a tout pour séduire les gestionnaires des milliards de liquidités en quête de placement sûr dans la pierre.

Ces « zinzins » (investisseurs institutionnels) n’ont d’ailleurs pas attendu le come back du Mipim pour débarquer en nombre dans la métropole phocéenne. Leur cible privilégiée ? Les 470 hectares de l’opération Euroméditerranée. « Un périmètre qui sera le décor d’une intense activité avec 55 000 m2 de bureaux livrés d’ici fin 2023 », aux dires d’Hugues Parant, directeur général de l’Etablissement public d’aménagement Euroméditerranée (EPAEM).

Après une décennie d’études et de travail de maîtrise foncière, les grands projets de la fin du périmètre initial (310 ha) et de l’extension (170 ha) de l’opération d’aménagement sortent enfin de terre. Cette « accélération » se lit à travers la floraison de grues jalonnant le paysage depuis la porte d’Aix jusqu’au boulevard Gèze.

L’IMVT et le campus Adrianna-Newton St-Charles attendus en 2023

Dans le secteur Saint-Charles / Porte d’Aix, deux chantiers battent leur plein : ceux de l’Institut méditerranéen de la ville et des territoires (IMVT) et du campus Adrianna-Newton St-Charles. Fin 2023, l’IMVT accueillera dans son écrin de 13 000 m2, 1 500 étudiants des écoles d’architecture, du paysage et de l’institut d’urbanisme et d’aménagement régional (IUAR) ; juste au-dessus, Cogedim érige un immeuble tertiaire de 9 650 m2. Newton Offices qui a acquis ce bâtiment réalise là sa deuxième opération dans Marseille, après son camp de base de la rue de la République. « Ce sera un immeuble ouvert sur le quartier et son nouvel écosystème étudiant », annonce Guillaume Pellegrin, le président de Newton Offices. L'Adrianna accueillera notamment les locaux de cinq écoles du numérique du groupe Ionis, ainsi que des bureaux flexibles, une salle de sport et des restaurants.

Mipim : Euroméditerranée et ONU Habitat partenaires pour l’émergence de la ville durable au Sud

A moyen terme, Cogedim posera une nouvelle brique au projet de recomposition urbaine du quartier de la porte d’Aix avec l’Ilot sur le Parc, « un ensemble de 6 700 m2 qui agrègera un hébergement urbain nouvelle génération, un tiers-lieu pour les étudiants, jeunes actifs et autres créatifs, une crèche... », détaille Pascale Lespinat, directrice immobilier tertiaire de Cogedim Provence.

Bureaux et logements à la place de l’ancien hôpital Desbief

A la Joliette, les grandes manœuvres ne sont pas terminées. Icade a lancé à la fin de l’année dernière le projet de reconversion immobilière de l’ancien hôpital Desbief. Le programme comprend deux opérations : M-Factory et M-Life. « Il s’agit d’une opération mixte de 14 160 m2 de plancher mixant 129 logements collectifs (M-Life) et 6 300 m2 de bureaux (M-Factory) », indique Aymeric de Alexandris, directeur régional d’Icade. Preuve de la confiance de l’opérateur, sa foncière a lancé les travaux de l’écrin tertiaire en blanc. Celui-ci se déploiera dans un immeuble de six étages doté d’un socle ERP (Etablissement recevant du public)de 675 m2 et de deux niveaux de sous-sol. Le projet résidentiel de son côté comprendra 76 logements en accession libre, 18 logements en démembrement, 19 logements sociaux et 16 logements intermédiaires. Livraison attendue pour la fin 2023.

Icade va réaliser 124 logements et 6 300 m2 de bureaux sur le site de l'ancien hôpital Desbief

La tour Mirabeau grattera le ciel en septembre 2023

Dans le secteur d’Arenc, deux grues cohabitent en haute altitude. La plus haute prépare l’érection de la tour Mirabeau, un immeuble de grande hauteur (IGH) de 85 mètres développé par CMA CGM et Bouygues Immobilier. Guillaume Béan, directeur du pôle construction immobilière de l’armateur voit dans ce projet ambitieux « une preuve du renforcement de l’ancrage marseillais » du groupe fondé par Jacques Saadé. « Ses 21 étages hébergeront 21 800 m2 de bureaux proposés à la location dans une gamme de prix allant de 300 à 320 euros/m2 HT HC », précise le cadre de CMA CGM. A sa livraison prévue au mois de septembre 2023, « cette tour à taille humaine » offrira des plateaux de 1 100 m2 dotés d’espaces extérieurs (2 100 m2 au total). Cette ouverture sur la mer aura pour emblème un rooftop posé au dernier niveau du bâtiment. Les utilisateurs trouveront en outre pléthore de services : un café connecté au rez-de-chaussée, une e-conciergerie, un espace fitness doté d’un vestiaire ouvert à tous les locataires, des espaces de coworking,...

Juste à côté, Constructa et Travaux du Midi construisent La Porte Bleue, tour résidentielle de 17 étages (13 100 m2). A la livraison prévue en juin 2023, cet écrin dessiné par Jean-Baptiste Pietri abritera une résidence hôtelière quatre étoiles et 64 logements de standing (du studio au T4) commercialisés au prix de vente moyen de 6 200 euros le m2 HS.

Jean-Baptiste Pietri : « Mener un projet, c’est avant tout respecter son environnement »

Les ilots Cazemajou reprennent vie

Au cœur d’Euromed II, plusieurs projets de reconversion immobilière sont dans les tuyaux. D’ici la fin 2024, cette œuvre de régénération aura pour épicentre les îlots Cazemajou, ancien secteur industrialo-portuaire que plusieurs promoteurs ont entrepris de revitaliser. BNP Paribas Immobilier et le tandem associant Nexity et l’ESH Logis Méditerranée (groupe 1001 Vies habitat) vont réaliser deux programmes de logements mixtes (180 au total) en lieu et place de friches.

Ces ensembles résidentiels auront pour voisins La Plateforme, campus numérique inclusif (25 000 m2) porté par Cyril Zimmerman, un collège privé et le Phocéa, un programme de bureaux (8 700 m2) développé en blanc par le groupe Lazard.

Les Fabriques en chantier

Plus au nord, Linkcity et Bouygues Immobilier ont lancé les travaux des premiers lots résidentiels Fabriques, pièce urbaine de 14 ha qu’ils prévoient de faire pousser aux abords du marché aux Puces. A terme, ce nouveau quartier proposera logements (170 000 m2), bureaux (44 000 m2), commerces (24 000 m2) et des équipements (médiathèque, crèche, écoles). Sans oublier un parking citadin d’un genre nouveau : un ouvrage en silo de 870 places qui accueillera à ses deux derniers niveaux (8 000 m2) un « Sandspot Village », espace de pratique des sports de sable (beach soccer, beach volley...) porté par la société de Joël Cantona.

Marseille : Linkcity et Bouygues Immobilier préparent l’îlot « Phare » des Fabriques

Le premier immeuble de bureaux à sortir de terre sera le nouveau siège de RTE. Fin 2025, le gestionnaire du réseau électrique regroupera les 500 salariés de ses sites marseillais basés à Bonneveine (8e), dans les quartiers Sud de Marseille, ainsi que les équipes de son antenne aixoise dans un écrin bioclimatique de quelque 13 100 m2 (R+7) qui poussera à l’angle de la rue de Lyon et de l’avenue du Cap Pinède (14e).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 mai 2022

Journal du25 mai 2022

Journal du 18 mai 2022

Journal du18 mai 2022

Journal du 11 mai 2022

Journal du11 mai 2022

Journal du 04 mai 2022

Journal du04 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?