Fermer la publicité

Carnet Michel Gontard réélu président de Grand Delta Habitat

Vaucluse le - - Territoires

Michel Gontard réélu président de Grand Delta Habitat
D.R. - Michel Gontard reste le président de Grand Delta Habitat.

Michel Gontard, qui s'est engagé à construire 10 000 logements sociaux en dix ans dans le Sud-Est, vient d'être réélu pour trois ans à la tête du bailleur social de Vaucluse.

Michel Gontard, 72 ans, poursuit son mandat de président de Grand Delta Habitat pour trois nouvelles années. Les administrateurs, réunis en assemblée générale le 30 septembre, lui ont renouvelé leur confiance. Bailleur historique de Vaucluse, Grand Delta Habitat est aussi, la plus grande coopérative de France au sein du mouvement HLM avec près de 21 000 logements, 132 communes partenaires, une implantation dans sept départements et trois régions. Michel Gontard s'est d'ailleurs engagé à atteindre un parc de 30 000 logements d'ici 2030.

Au-delà du logement locatif traditionnel, la coopérative propose l'accession sociale sécurisée, la vente de lots à bâtir, le syndic de copropriété, le logement intergénérationnel et, depuis cette année, la maîtrise d'œuvre déléguée auprès des communes ainsi que des opérations d'aménagement comme des écoquartiers. Mobilisé sur le parcours résidentiel, Grand Delta Habitat s'est engagé, depuis plusieurs années, à rendre accessible la propriété au plus grand nombre notamment par des formules d'accession-location, comme l'accession sociale sécurisée. Soucieuse de l'environnement, l'entreprise a lancé une opération pilote « Seul sur Mars » de six villas n'entrainant aucune charge pour les occupants.


Lire aussi : Grand Delta Habitat s'ouvre aux financements privés





Emmanuel BRUGVIN
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide