Fermer la publicité

Métropole Aix-Marseille Provence : onze directeurs généraux adjoints nommés

Bouches-du-Rhône le - - Territoires

L'organigramme de l'administration de la Métropole Aix-Marseille-Provence se met en place progressivement. Après la nomination de Jean-Claude Gondard à la tête des services métropolitains, onze directeurs généraux adjoints viennent d'être recrutés. Sur cette liste, on retrouve les DGS des anciens EPCI* (devenus conseils de territoire) et cinq anciens cadres de la communauté urbaine MPM.

Cinq semaines après la mise en orbite opérationnelle de la Métropole Aix-Marseille-Provence (92 communes), l’organigramme des services du nouvel EPCI est désormais calé. Comme prévu, l’administration métropolitaine est dirigée par l’ex directeur général des services de la ville de Marseille, Jean-Claude Gondard. Particularisme local fruit des tensions ayant précédé la naissance de la métropole, les anciens directeurs généraux des services des EPCI fusionnés au sein d’AMP cumulent les casquettes de directeur général adjoint de la métropole et de DGS des conseils de territoire (CT), instances consultatives (dépourvues de personnalité juridique) qui ont succédé aux intercommunalités le 1er janvier 2016. Cette double gouvernance appelée à perdurer jusqu’en 2020, à l’échéance des mandats municipaux actuels, donne lieu à une subtile répartition des prérogatives, chaque DGS « territorial » se voyant attribuer une large délégation en tant que DGA métropolitain.

  • Philippe Blanquefort, DGS du CT Marseille-Provence-Métropole (MPM), coiffe non pas une casquette, mais un sombrero métropolitain qui couvre le budget et les finances, les relations internationales et européennes, le patrimoine, la logistique, les moyens généraux, l’eau et l’assainissement, la propreté et les déchets...
  • Christian Boucherie,
 DGS du CT du pays d’Aix, récupère à l’étage métropolitain la stratégie environnementale, le plan climat, la prévention des risques, les sports et les équipements sportifs, la culture et les équipements afférents... Une délégation un brin baroque, une partie de ces compétences (sport, culture et équipements) n’étant pas dans l’escarcelle d’AMP.
  • Sophie Conte,
 DGS du CT de l’agglomération de Salon, s’occupera « des grands événements métropolitains ». Son homologue du CT Ouest Provence, Laurence Dardalhon sera chargée de la commande publique et de la commission d’appels d’offres... Une compétence cruciale qu’elle assumera en binôme avec l’élu marseillais délégué Bernard Jacquier.
  • Michel Gacon,
 DGS du CT du pays d’Aubagne, aura la haute main sur l’agriculture et les forêts, les paysages et les grands équipements métropolitains.
  • Jean-Claude Guillou
, DGS du CT du pays de Martigues hérite de la délégation emploi, insertion, économie sociale et solidaire.
  • Domnin Rauscher, l’actuel directeur de l’urbanisme, de l’aménagement et de l’habitat de la ville de Marseille (et ex DGA de la CuMPM en charge de l’aménagement urbain) récupère la même délégation à l’échelon métropolitain, en y ajoutant les ports, les infrastructures portuaires, la politique de la ville, le Schéma de cohérence territoriale, la mer et le littoral, les parcs naturels, l’industrie et les réseaux d’énergie...
  • Jean-Philippe Hanff, ex DGA de la CuMPM (et auparavant du Grand Lyon) chargé du développement économique conserve la même délégation au niveau d’AMP, avec un spectre plus large qui comprend la stratégie et l’attractivité économique, le territoire numérique et l’innovation technologique, la promotion et le développement du tourisme, le développement des entreprises, des zones d’activités, du commerce, l’artisanat, l’enseignement supérieur, la recherche et la santé.
  • Yannick Tondut, ancien DGA de la CuMPM chargé de la mobilité récupère lui aussi la même casquette au sein de la métropole : mobilité, déplacements, transports, espace public et voirie.
  • Vincent Bonnafoux, l’ex DGA chargé des ressources humaines de la CuMPM assumera la même fonction au sein d’AMP.
  • Hélène Garidel, ancienne du cabinet de Guy Teissier à la présidence de MPM en charge du projet métropolitain s’occupera de la concertation territoriale au sein d’AMP.

* Établissement public de coopération intercommunale




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer