Fermer la publicité

Métropole Aix-Marseille-Provence : la ville d'Aix-en-Provence en appelle à Bruxelles

Bouches-du-Rhône le - - Territoires

Après le tribunal administratif, le Conseil d'Etat, le Conseil constitutionnel, le dossier de la métropole Aix-Marseille-Provence* (AMP) va bientôt atterrir sur le bureau de la... Commission européenne.

Ce 29 mars, lors la séance du conseil municipal, la maire (LR) d’Aix-en-Provence Maryse Joissains-Masini a fait voter une motion dans laquelle la municipalité annonce son intention de « déposer plainte contre l’Etat français devant la Commission européenne ».

S’appuyant sur un récent rapport critique du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe qui épingle la réforme territoriale menée par l’Etat français, l’édile aixoise rappelle que ladite métropole « a été constituée sans aucune concertation et sans tenir compte de l’opposition de la majorité des maires du territoire », ce qui « porte atteinte au principe de libre administration des collectivités territoriales ».

Un argumentaire qui rejoint les critiques du Conseil de l’Europe qui notait une « insuffisance de consultation des représentants des collectivités territoriales pour les décisions les concernant directement, et la trop faible sollicitation des représentants d’associations de pouvoirs locaux, notamment en matière financière ».

Cette nouvelle salve judiciaire ne vas pas contribuer à apaiser le climat au sein de l’exécutif métropolitain. Réélu le 17 mars dernier quatre mois après un premier scrutin houleux à la présidence de l’Etablissement public de coopération intercommunale (EPCI) avec une confortable majorité (152 voix sur 239 votants), le sénateur-maire (LR) de Marseille Jean-Claude Gaudin espérait sans doute échapper à la vindicte procédurière d’élus qui siègent pourtant à ses côtés au sein de ses organes de gouvernance (Maryse Joissains-Masini et son premier adjoint Gérérad Bramoullé sont vice-présidents d’AMP, quand l’adjoint aixois à l’urbanisme Alexandre Gallese siège à son bureau).

« Mais si j'ai accepté (...) et demandé à mes ouailles de voter pour le patron politique [Jean-Claude Gaudin, ndlr], (...) c’est pour être dans la machine et pour savoir ce qui s'y passe », avait alors déclaré Maryse Joissains-Masini.

* 92 communes, 1,83 million d'habitants




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer