Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Massileo, 2e boucle à eau de mer d'Euromed

le - - BTP

Massileo, 2e boucle à eau de mer d'Euromed
J.P Pierrat - Des sous-stations de production et leurs pompes à chaleur sont installées en pied d'îlot pour éviter les déperditions.

Bientôt bouclé, le 2e réseau de thalassothermie de la cité phocéenne alimentera en eau chaude et climatisation l'écoquartier Smartseille. En attendant plus. Visite guidée avec les deux jeunes ingénieurs chargés de sa réalisation.

Présentée comme une première par ses concepteurs et maîtres d'œuvre, Massileo, de son petit nom, est en fait la deuxième installation de thalassothermie, plus communément appelée « boucle à eau de mer », en date, à bientôt fonctionner dans la cité phocéenne. Signe d'un engouement pour ce système de production de chaud et de froid pour l'eau, la climatisation et le chauffage, présenté comme particulièrement écologique, vertueux et durable ? En tout cas, si le procédé n'est pas tout à fait nouveau - il en existe en fonctionnement depuis quelques années déjà dans la région, à Monaco et à La Seyne-sur-Mer dans le Var -, cette solution innovante et bas carbone a constitué l'un des principaux arguments ayant permis à l'opération Euromed, à Marseille, de décrocher le label Eco-cité. Venue découvrir, elle aussi, le nouvel équipement sur les quais du port de la Joliette en compagnie de ceux qui l'ont mis au point et en œuvre, Laure-Agnès Caradec, la présidente d'Euroméditerranée, l'a elle-même souligné.

« C'est un réseau d'énergie renouvelable intelligent et évolutif qui ne se cantonnera pas d'alimenter le seul écoquartier Smartseille (58 000 m2), mais à terme jusqu'à 500 000 m2 de bâti », explique pour sa part Marc Alliaume, directeur du projet pour Optimal Solutions, l'opérateur et exploitant, une filiale de Dalkia (groupe EDF).

« Aujourd'hui configuré pour une puissance de 5 mégawatts, il pourra aller ainsi jusqu'à 22 mégawatts. Il reste suffisamment de place pour d'autres lignes de filtration et d'échange », précise-t-il.

Des échangeurs thermodynamiques en titane

Réseau long de 1,4 km, cette fameuse boucle à eau de mer comprend en effet tout d'abord un local technique, dit « local source ». Et c'est là, dans ce bâtiment de type industriel - récemment édifié en bordure de quai du bassin de la Joliette, sur le Grand Port maritime de Marseille, bientôt relié à l'écoquartier par deux très gros tuyaux (circuits chaud et froid) - que se trouvent plus précisément les pompes et échangeurs thermodynamiques (en titane pour mieux résister aux agressions et à la corrosion de l'eau de mer, c'est-à-dire coûtant une fortune !) nécessaires à son fonctionnement. Il est complété par ailleurs, de sous-stations de distribution souterraines en pied d'îlot.

« L'eau de mer est puisée à 5 mètres de profondeur où sa température reste relativement constante autour de 13°. Puis elle pompée jusqu'ici à travers des fosses de filtrage pour en prélever ensuite, selon les besoins et la saison, soit les calories afin de réchauffer la boucle d'eau douce desservant les bâtiments, soit les frigories pour au contraire rafraîchir », tente d'expliquer simplement Charles-Antoine Claret, l'un des deux ingénieurs avec Juliette Lostys* plus précisément chargés de la conception et de la réalisation de cet équipement de pointe. Ce dernier a réclamé au total un investissement d'environ 30 M€** assez proche de celui de son homologue Thassalia* aux caractéristiques relativement semblables et situé lui aussi dans le bassin de la Joliette, à quelques centaines de mètres à peine. La mise en service de Massileo est prévue d'ici quelques mois au printemps prochain.

* Lire encadré dans le n°1165
** Au financement duquel ont également participé le Fonds chaleur de l'Ademe (800 K€) et la Caisse des dépôts pour la moitié au titre du PIA, Programme d'investissements d'avenir.




J. P. Pierrat
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer