Fermer la publicité

directeur de Var Habitat Martial Aubry : « Nous devrions atteindre et dépasser les 16 000 logements d'ici 2024 »

Var le - - Urbanisme

Martial Aubry : « Nous devrions atteindre et dépasser les 16 000 logements d'ici 2024 »
O. Réal - Martial Aubry, directeur général de Var Habitat.

Martial Aubry, directeur général de Var Habitat, évoque le bilan et les perspectives du premier bailleur social du département, avec plus de 15 000 logements dans lesquels vivent quelque 33 000 locataires.

TPBM : Comment se porte l'activité de Var Habitat ?
Martial Aubry :
Nous avons livré l'an dernier 450 logement sociaux neufs, programmation issue des dépôts de financement il y a 3/4 ans selon le cycle normal de production. Trois-cents logements seront à nouveau livrés cette année et autant en 2021. Considérant qu'au cours de cette même année 2019 nous n'avons déposé que 150 dossiers pour remonter en 2020 à 200 unités, nous devrions atteindre et dépasser les 16 000 logements d'ici 2024. Nous devons tenir notre rang de premier bailleur social du département, mais en même temps l'évolution de notre secteur découlant des réformes nationales nous oblige à compter nos sous.
La baisse des APL compensée proportionnellement par les offices a bien évidemment des conséquences. A notre niveau cela représente 2,7 millions d'euros de réduction budgétaire en 2019 et près de 4 millions cette année. Soit une baisse de 7 % de ressources, donc moins de fonds propres et moins d'investissements. Quand bien même nous avons essayé de réduire nos frais de gestion, notre dynamique de production de logements neufs a été freinée. De plus, nous sommes entrés conjointement dans un nouveau cycle de rénovation de notre parc existant beaucoup plus conséquent que le précédent. Sur 60 millions d'euros d'investissements en développement, 15 millions sont consacrés aux réhabilitations et gros entretiens. Un chiffre en augmentation de 50 % et qui devrait croître encore de l'ordre de 30 % sur la période 2020/2029.

Qu'est-ce qui pourrait détendre le marché et faciliter la remontée en puissance du neuf ?
Compte tenu de la période, nous avons demandé collectivement sur le plan national, par l'intermédiaire de l'Union sociale pour l'habitat, le retour de la TVA à 5,5 % (contre 10 %) sur l'intégralité des logements et non plus seulement pour les PLAI, qui sont les plus sociaux. Nous sommes des pourvoyeurs de commande publique et des créateurs d'emplois, 400 dans le département l'an dernier si l'on considère nos investissements, en particulier pour le BTP. Nous jouons un rôle essentiel sur le plan économique. Cela mérite d'être pris en considération quand nous exposons des problématiques…

Lire notre interview complète dans le n°1346 de TPBM, paru le 8 juillet. Cliquez ici pour plus d'informations sur nos offres d'abonnement, à partir de 20 €/an.




Olivier Réal
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer