AccueilUrbanismeMarseille : Urbanis remet les clefs de cinq immeubles à la SPLA-IN

Marseille : Urbanis remet les clefs de cinq immeubles à la SPLA-IN

Urbanis Aménagement a remis les clefs de cinq immeubles, dans le centre-ville de Marseille, à la SPLA-IN, après les avoir rénovés. Une opération qui rentre dans la lutte contre l'habitat indigne.
La remise des clefs de cinq immeubles par Véronique Eyraud d'Urbanis Aménagement.
D. R. - La remise des clefs de cinq immeubles par Véronique Eyraud d'Urbanis Aménagement.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

La lutte contre l’habitat indigne à Marseille a ses "soldats". Urbanis Aménagement en fait partie. En 2018, suite au drame de la rue d’Aubagne, la métropole Aix-Marseille Provence « a chargé Urbanis Aménagement d’engager la maîtrise foncière d’immeubles identifiés comme particulièrement dégradés en vue de mettre fin à des situations de mal logement et de les recycler, à terme, en logements sociaux ».

Marseille : le logement en 34 mesures

Rénover l'habitat à Marseille

A l’occasion des Etats Généraux du Logement à Marseille, Véronique Eyraud, la directrice opérationnelle d’Urbanis Aménagement, a remis les clefs de cinq immeubles rénovés à David Ytier et Franck Caro, les présidents et directeurs de la SPLA-IN, en charge d’éradiquerle logement indigne à Marseille. Cette cérémonie a été organisée en présence de Benoît Payan, le maire de Marseille et d’Olivier Klein, ministre délégué chargé de la ville et du logement.

Marseille : la SPLA-IN entre en action dans le PPA

Ces immeubles sont situés rue Hoche et rue Kléber Prolongée. « Lutter contre l'Habitat Indigne depuis plus de 20 ans c'est un engagement de chaque instant, une passion sans doute, une folie peut être », a déclaré Véronique Eyraud à cette occasion. « Nous débutons la rénovation de l’habitat ancien dégradé en centre-ville de Marseille. Continuons à accélérer ensemble », a souligné David Ytier, également vice-président de la métropole AMP.

Reloger les habitants

Les immeubles ont été évacués et entièrement rénovés. (Crédit : D. R.)

« Ces biens dégradés avaient été achetés par Urbanis Aménagement entre 2021 et 2022 dans le cadre de la concession Eradication de l'Habitat Indigne conduite par la Métropole Aix-Marseille Provence », rappelle Véronique Eyraud. Ils ont été mis en sécurité et rénovés afin de remettre ses logements dans le circuit. La SPLA-IN, en sa qualité de concessionnaire de l’Etablissement Public d’Aménagement Euroméditerranée sur le périmètre de l’îlot prioritaire Hoche-Versailles, les a ensuite rachetés. Pendant l’opération, Urbanis Aménagement a pris en charge l’hébergement provisoire des ménages évacués, ainsi que leur relogement définitif en lien avec la ville de Marseille, la Métropole, Soliha et les bailleurs sociaux. Cette opération doit permettre « d‘assurer leur recyclage en cohérence avec l’ensemble des interventions prévues à l’échelle du périmètre de cet îlot prioritaire du PPA ».

Partager :

La politique de logements à Marseille


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

Journal du 04 janvier 2023

Journal du04 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?