AccueilUrbanismeMarseille : Unicil vend en poupe

Marseille : Unicil vend en poupe

Unicil a inauguré mi-septembre sa première agence commerciale dédiée à l’accession sociale dans le centre-ville de Marseille. Une nouvelle entité qui accompagne les familles et les salariés dans leurs parcours résidentiels.
Au centre, Sébastien Catel (2e en partant de la gauche), directeur du service accession et syndic solidaire d’Unicil, et Eric Pinatel, directeur général d’Unicil.
W. Allaire - Au centre, Sébastien Catel (2e en partant de la gauche), directeur du service accession et syndic solidaire d’Unicil, et Eric Pinatel, directeur général d’Unicil.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Unicil sur tous les fronts du logement. L’Entreprise sociale pour l’habitat (ESH) du groupe Action Logement vient de se doter de la première agence commerciale dédiée à l’accession sociale de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette agence, opérationnelle depuis octobre 2021, a été inaugurée officiellement ce 14 septembre par Laurent Carrié, préfet délégué pour l’égalité des chances, les élus locaux (David Ytier, vice-président de la Métropole délégué au logement et à la lutte contre l’habitat indigne, Nora Preziosi, vice-présidente du Département déléguée à la politique de la ville et au Nouveau Programme national de renouvellement urbain, Judith Dossemont, conseillère départementale déléguée à la politique du logement et au fonds de solidarité pour le logement, et Pierre Benarroche, maire des 6e et 8e arrondissements), en présence de Brigitte Steiner et Martine Corso, présidente et vice-présidente du conseil d’administration de l’organisme.


Nichée dans les locaux du siège de l’ESH, en face de la préfecture à Marseille, cette agence (500 m2 sur trois niveaux) regroupe les activités de l’organisme en matière d’accession sociale (dans le neuf comme dans l’ancien), la vente HLM et le service de syndic solidaire.

« C’est une agence un peu atypique, qui accompagne les résidents dans leur démarche d’accession à la propriété. Une démarche particulièrement utile dans le contexte de resserrement de l’accès au crédit bancaire alors que le marché immobilier régional reste très tendu », explique Eric Pinatel, directeur général d’Unicil.

400 ventes en 2022 pour Unicil

En accompagnant le parcours résidentiel des salariés et des ménages, la filiale d’Action Logement reste fidèle à son ADN : « Offrir aux salariés la possibilité de se loger près de leur emploi est notre mission première », rappelle Eric Pinatel. Et dans ce schéma, l’accession a longtemps constitué un levier peu utilisé. Une situation qui est en train de changer. « Le nombre de ventes a été multiplié par huit en cinq ans. Après avoir réalisé 348 cessions en 2021 (80 en accession neuve et 268 ventes d’HLM), cette année nous ambitionnons de réaliser 400 réservations, un quart en accession neuve et trois quarts par les cessions d’HLM », déroule le directeur général.


Cette stratégie, Unicil la complète avec le déploiement du service de syndic solidaire, qui est justement installé au sein de la nouvelle agence phocéenne, aux côtés du service cession.

« Cette activité assure la gestion, dans une démarche solidaire et responsable, de plus de 90 résidences sur cinq départements (Bouches-du-Rhône Rhône, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Vaucluse et Var), soit un total de 4 400 logements, l’ensemble des ventes HLM d’Unicil étant gérées par notre activité de syndic », précise Sébastien Catel, directeur du département Accession et syndic solidaire de l’ESH.

Un parc que l’organisme compte développer, « avec un objectif de 6 000 logements en gestion à l’horizon 2025 », ajoute le dirigeant.

« L’objectif est de proposer un accompagnement sur la totalité des étapes du parcours résidentiel avec une meilleure qualité de service », résume Eric Pinatel.

Unicil lancera en fin d’année les travaux de son nouveau programme immobilier à Sisteron. Cinquante logements sociaux devraient sortir de terre d’ici fin 2024 avenue des Plantiers. (Crédit photo : CAD Sisteron)

PSLA, BRS

Pour mettre en œuvre sa stratégie, Unicil s’appuie sur les outils dédiés à l’accession sociale comme le Prêt social location-accession (PSLA) et le Bail réel solidaire (BRS), nouveau dispositif qui permet de dissocier le foncier du bâti pour faire baisser le prix des logements. L’ESH réalise une première opération en BRS à Bandol, sur la côte varoise. Lauréate en 2020 d’un appel à projets lancé par l’Etablissement public foncier Provence-Alpes-Côte d’Azur (EPF Paca) et la commune pour la reconversion immobilière d’une ancienne résidence de tourisme (« Le Bosquet ») perchée sur les hauteurs de la station balnéaire, la filiale d’Action Logement développe un programme mixte de 95 logements.

Après avoir investi 4 millions d’euros dans les travaux de restructuration du bâti, l’organisme prévoit de mixer offre locative sociale et accession sociale : il proposera 46 logements locatifs sociaux dont 25 appartements meublés (T2) dédiés aux jeunes actifs, avec une gestion locative spécifique via des baux de courte durée, et 30 logements en BRS portés par son nouvel Organisme foncier solidaire (OFS).

« Il s’agit de la première opération en BRS déployée dans l’ancien en dehors de l’Ile-de-France », indique Eric Pinatel.


Cette offre sera complétée par 10 logements en accession à coût maîtrisé rattachés à la copropriété existante. Grâce au BRS, ces appartements, qui offrent pour la plupart une vue imprenable sur la Grande Bleue, « étaient proposés à moins de 4 000 €/m2, soit des prix inférieurs de moitié à ceux du marché privé », précise Sébastien Catel. Ces tarifs modérés ont évidemment suscité un énorme engouement chez les ménages éligibles au dispositif. « On a reçu 70 demandes pour 30 logements. Cela nous a conduits à organiser un tirage au sort sous contrôle d’huissier pour sélectionner les candidats », souffle le dirigeant.

Depuis 2020, Unicil assure la gestion des logements acquis par l’EPF Paca en vue de résorber l’habitat indigne dans la copropriété de Maison Blanche (220 logements) à Marseille. (Crédit : Unicil)

1,7 Md€ investi d’ici 2027

Reste à ancrer le système dans la culture française qui sacralise la propriété.

« Le BRS est un système hybride qui implique un important travail d’accompagnement », concède Eric Pinatel.

Chez certains, la perspective de ne pas être pleinement propriétaire de son bien est un frein psychologique : « Des candidats intéressés au départ ont préféré jeter l’éponge », avoue Sébastien Catel.

Les banques regardent avec un œil méfiant ce montage, qui agrège crédit classique pour l’achat des murs et redevance foncière : « Elles ne sont pas toutes prêtes à jouer le jeu du BRS », soupire le dirigeant.


L’ESH réinjecte le produit de ces ventes dans sa politique d’investissement massive. Une offensive qui en fait le plus important producteur de logements conventionnés de la région Paca. Depuis 2018, Unicil obtient entre 1 700 et 1 900 agréments de logements sociaux chaque année. En 2021, l’organisme a décroché 1 980 agréments (dont 1 804 HLM), soit plus de 20 % de la production HLM régionale. Et pas question de ralentir. D’ici 2027, la filiale d’Action Logement prévoit d’investir 1,7 Md€ dans la construction et la rénovation. Une hyper activité qui doit lui permettre d’atteindre, en 2025, 35 500 logements sur l’ensemble de la région (74 % dans les Bouches-du-Rhône, 9 % dans le Var, 7 % dans les Alpes-Maritimes, 4 % dans le Vaucluse, 2 % dans les Alpes).

Ce développement d’Unicil passe également par le déploiement, depuis 2021, de quatre antennes territoriales basées à Nice, Aix-en-Provence, Toulon et Marseille.

Une aide aux primo-accédants pour booster l’attractivité du centre-ancien de Manosque

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 07 décembre 2022

Journal du07 décembre 2022

Journal du 30 novembre 2022

Journal du30 novembre 2022

Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?