AccueilUrbanismeMarseille : un havre de verdure au cœur du Rouet

Marseille : un havre de verdure au cœur du Rouet

La mairie des 6e et 8e arrondissements de Marseille a réaménagé le jardin du Rouet, une ancienne friche, en un écrin de verdure et de détente. L'agence Wagon Landscaping sous l'égide du paysagiste Pierre David a été chargée de la conception.
Pierre Benarroche, maire 6e et 8e arrondissements de Marseille, Anne Meilhac, adjointe au maire, déléguée voirie et espaces verts, Mathieu Gontier, agence Wagon Landscaping, Pierre David, paysagiste, et un responsable de l'entreprise Paysages méditerranéens.
J.P. Enaut - Pierre Benarroche, maire 6e et 8e arrondissements de Marseille, Anne Meilhac, adjointe au maire, déléguée voirie et espaces verts, Mathieu Gontier, agence Wagon Landscaping, Pierre David, paysagiste, et un responsable de l'entreprise Paysages méditerranéens.

UrbanismeBouches-du-Rhône Publié le ,

Le site fait partie de ces espaces anonymes, des lieux que l'on classe à mi-chemin entre des espaces délaissés, oubliés et des petits fonciers convoités. Au croisement de la rue du Rouet, de la traverse de l'Antignane, du boulevard de Louvain, de la rue Roger Reuze et du boulevard de la Maillane, se trouve un terrain de 400 m2 qui était jusqu'à présent en friche et dont la vocation était hybride, entre stationnement et jeu de boules.

Dans une volonté de se réapproprier ce lieu et d'offrir un îlot de fraicheur à la population, la Ville a lancé un marché de conception et d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'aménagement de ce terrain en jardin. C'est in fine l'agence Wagon Landscaping qui a été retenue parmi trois offres. « Notre objectif a été de réparer le territoire en proposant un espace s'inscrivant dans une volonté à la fois de végétalisation mais aussi de requalification de la rue du Rouet, une artère essentielle des quartiers Sud », explique Pierre Benarroche, maire des 6e et 8e arrondissements de Marseille. Après un diagnostic paysager, plusieurs étapes de concertation ont été menées avec les acteurs du quartier. Ce fut tout d'abord une balade urbaine le 4 avril 2022 puis un diagnostic en marchant. « L'objectif a été de croiser les regards entre les différents usagers », confie Mathieu Gontier, directeur de l'agence.

« C'est un sol peu profond pour planter des massifs bas et une prairie », explique Pierre David. (Crédit : J.P. Enaut)

Le choix d'une prairie au Rouet

Lors du second atelier, appelé L'atelier des possibles, le 21 avril 2022, des points forts ont émergé, en particulier la nécessité d'un lieu ouvert permettant une pause. « L'enjeu est en fait apparu de disposer d'un lieu végétalisé, fédérateur permettant à la fois des réunions, des animations, des jeux et surtout de se réapproprier le site », assure Pierre David, paysagiste. À la suite de ces ateliers, une réunion de restitution a été organisée le 12 mai 2022 avec la présentation de deux esquisses. Le choix de la proposition d'une prairie a été retenu. « Il s'agit d'un jardin convivial, ouvert que l'on traverse l'espace d'un instant», précise Pierre David. Le site augmente ainsi sa capacité d'accueil de la biodiversité végétale avec différentes strates, des microsystèmes boisés. « Le projet devait répondre aux deux contraintes majeures à savoir la sortie de secours du tunnel Prado Sud et la situation de ce terrain sur une dalle qui ne dispose que peu de profondeur », précise Anne Meilhac, adjointe au maire déléguée à la voirie et aux espaces verts. Les accès aux bâtiments techniques du tunnel sont impérativement conservés. Deux accès aux locaux techniques s'avèrent obligatoires, l'un piéton et l'autre pour les véhicules via la grande esplanade en sol porteur au Nord du jardin. Une structure légère en câble, interprétation de la pergola méridionale, accueillera des plantes grimpantes caduques qui laisseront entrer le soleil l'hiver et créeront de l'ombre l'été.

Benoît Payan : Marseille en mode retour sur le futur

Un projet accueillant

La perméabilité du sol est recréée bien que l'on soit sur une dalle bâtie. La présence du sol vivant et du végétal invite la fraicheur en luttant contre l'effet îlot de chaleur. Différentes profondeur de sol sont présentes « C'est un sol porteur en mélange terre-pierre, de la pleine terre dès que cela est possible avec 1,40 m de profondeur pour planter des arbres et un sol peu profond pour planter des massifs bas et une prairie », explique Pierre David. Le terrain de 400 m2 se décompose en fait en plusieurs parties à savoir quatre parcelles sur 300 m2 ainsi que 100 m2 de locaux techniques destinés à la maintenance du tunnel. La première partie comprend une esplanade de 80 m2 en mélange terre-pierre compacté semi-perméable. La seconde partie est constituée d'une prairie sèche de 150 m2, un espace perméable sans aucun revêtement, avec de la terre semée d’une prairie, entourée d'une dizaine de bancs. « Des plantes méditerranéennes seront plantées. Ce sera une reconquête végétale», estime t-il. Dans la troisième partie, seront introduites des plantes vivaces (cites, lavandes, acanthes, asphodèles, verveines). Deux cent arbustes méditerranéens plantés (filaires, pistachiers, lauriers nobles) prennent place ainsi que huit arbres plantés, fruitiers et à fleurs (amandiers, figuiers, arbres de Judée, tilleuls, arbousiers). « Ces arbres représenteront les façades extérieures du jardin. Ce sera un morceau de garrigue en centre-ville », explique Anne Meilhac. Sur les bandes latérales, de petits arbustes jalonneront l'espace. « L'objectif est surtout de créer, sur ce quartier minéral, un ilot de fraicheur et d'offrir une opportunité de se poser », estime Marie Michaud, adjointe au maire déléguée au Rouet. La mairie doit assurer l'entretien de ce jardin. « La rédaction d'une charte collective de gouvernance doit permettre de fixer les règles pour en assurer la gestion », a évoqué Pierre Benarroche. L'ouverture au public du jardin du Rouet est prévue en mars 2023.

Marseille : la Métropole et Euroméditerranée planchent sur trois ilots démonstrateurs de la ville durable

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 janvier 2023

Journal du25 janvier 2023

Journal du 18 janvier 2023

Journal du18 janvier 2023

Journal du 11 janvier 2023

Journal du11 janvier 2023

Journal du 04 janvier 2023

Journal du04 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?