Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

Marseille : RTE met le cap sur Euroméditerranée

Bouches-du-Rhône Publié le - - Urbanisme

Marseille : RTE met le cap sur Euroméditerranée
Google Maps - Le siège de RTE sera construit sur une partie de la parcelle située entre la rue Mouranchon et la rue de Lyon (au centre de l'image), à l'est de Smartseille.

RTE va regrouper ses équipes d'Aix-Marseille dans un siège neuf sur l'extension d'Euroméditerranée. Cet écrin de 14 000 mètres carrés de plancher sera réalisé par Eiffage.

Après EDF, Enedis, Engie... Euromed' II confirme sa vocation de terre d'accueil des énergéticiens. RTE (Réseau de transport d'électricité) a en effet décidé de relocaliser ses équipes d'Aix-Marseille dans un siège neuf d'environ 14 000 mètres carrés au coeur de l'extension de l'opération d'urbanisme. Le programme réalisé par Eiffage verra le jour sur une parcelle en friche de GDF qui jouxte Smartseille*, l'écoquartier innovant développé par le promoteur sur une ancienne friche EDF (2,4 ha) le long de la rue Allar (15e).

Le gestionnaire du réseau électrique regroupera les 350 salariés de ses trois sites marseillais basés à Bonneveine, dans les quartiers Sud ainsi que les équipes de son antenne aixoise (une centaine d'agents).

Le nouveau siège conçu par l'agence Kardham/Cardete Huet Architecture sera dimensionné pour accueillir 450 salariés. Il sera livré au second semestre 2024. Suivront douze mois d'aménagement intérieur notamment le chantier d'installation du nouveau centre de contrôle qui pilote tout le réseau Très Haute Tension (THT) de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (le « dispatching » aujourd'hui basé à Bonneveine). RTE qui sera propriétaire des murs financera une partie de l'opération par la vente de son siège actuel de l'avenue de Haïfa (8e).

Vefa

RTE et Eiffage sont aujourd'hui en discussion pour parapher le contrat de vente en état futur d'achèvement (Vefa) de ce projet qui s'inscrira dans la mouvance d'une démarche d'écoconstruction inédite (coût estimé des travaux : environ 30 M€). Le nouveau siège de RTE sera en effet érigé à côté du site où Eiffage, Saint-Gobain Distribution Bâtiment, Engie et l'EPA Euroméditerranée comptent déployer une opération d'aménagement avant-gardiste avec un prototype d'immeuble en terre crue (sur 3,5 ha). Ce matériau connu pour son excellente inertie thermique et sa résistance aux embruns marins pourra être issu des chantiers d'excavation réalisés sur le périmètre d'Euroméditerranée.

* Le site Euromed' II a été préféré à Valentine Verte, dans les quartiers Est.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer