AccueilBTPMarseille : qui veut participer à la restauration du Fort d'Entrecasteaux ?

Marseille : qui veut participer à la restauration du Fort d'Entrecasteaux ?

Une collecte de dons pour la restauration du Fort d'Entrecasteaux, à Marseille, a été lancée par La Citadelle de Marseille et la Fondation du Patrimoine. L'objectif est de recueillir 200 000 euros.
Le fort d'Entrecasteaux, à l'entré du Vieux-Port de Marseille, fait l'objet d'un chantier de restauration.
D. R. - Le fort d'Entrecasteaux, à l'entré du Vieux-Port de Marseille, fait l'objet d'un chantier de restauration.

BTPBouches-du-Rhône Publié le ,

Qui veut participer à la rénovation du Fort d'Entrecasteaux, à Marseille ? A l'aube des Journées Européennes du Patrimoine, une souscription a été lancée par La Citadelle de Marseille et la Fondation du Patrimoine auprès du public et des entreprises afin de contribuer à la restauration d'une partie du site du Fort d'Entrecasteaux, classé monument historique depuis 1969. « C'est à la fois un nouveau départ et un nouveau souffle. C'est surtout l'aboutissement après des années de travaux entrepris par Acta Vista, du projet d'ouverture d'une partie du site au public en 2024, à l'occasion des Jeux Olympiques Paris 2024 qui se tiendront partiellement à Marseille», a confié Pâquerette Demotes-Mainard, directrice générale de La Citadelle.

Jean-Claude Fourès délégué départemental de la Fondation du Patrimoine et Mathilde Rubinstein, coordinatrice générale La Citadelle. (Crédit : Jean-Pierre Enaut)

Ancien moulin et corps de garde

Cette collecte porte en fait sur deux éléments majeurs à savoir l'ancien moulin et le corps de garde Est qui correspond à la partie haute du Fort Saint-Nicolas appelée aussi Citadelle de Marseille. Ce fort militaire du XVIIIe siècle a été racheté à l'armée par la ville de Marseille en 2010 puis a été confié en décembre 2021 à l'association La Citadelle de Marseille via un bail emphytéotique administratif pour en assurer la restauration et l'ouverture au public. « Cette souscription a en premier lieu un enjeu financier en permettant de participer à la restauration et à la mise en sécurité des jardins nord de la Citadelle en complément des fonds octroyés par la DRAC, la Région Paca et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône », a expliqué Mathilde Rubinstein, coordinatrice générale du projet. Elle s'inscrit en fait dans le cadre d'une action participative destinée à inclure les citoyens au projet suite à la consultation lancée en février 2022. La vocation est de valoriser le site dans sa dimension patrimoniale et de contribuer à la réhabilitation et à la reconstruction du fort.

Le moulin qui doit faire l'object d'une restauration. (Crédit : JP Enaut)

Marseille relance un appel à projet pour la reconversion du fort d'Entrecasteaux

Un balcon sur la mer

Le moulin et le corps de garde représentent deux éléments majeursde La Citadelle. Le premier est un moulin à blé qui existe depuis 1664 et qui fut en activité jusqu'à la Révolution française. Cet édifice qui garantissait l'autonomie alimentaire de la citadelle fut ensuite transformé en monument aux morts, entre 1954 et 2010. Il a rendu hommage aux héros de l'armée française et aux résistants de la Seconde Guerre Mondiale. « C'est dans ce lieu qu'a été incarcéré par la Gestapo, Jean Zay, ministre de l'Education du Front populaire dont le fort préserve encore la mémoire », précise Mathilde Rubinstein. Sa restauration permettra de lui redonner vie en le transformant en belvédère sur le Vieux-Port, au cœur d'un espace public rendu aux Marseillais et imaginé comme une place de village pour le quartier. Les dons seront ensuite affectés à la restauration du corps de garde est, en haut de la montée du Souvenir Français, futur lieu d'accueil du public.

La restauration confiée à Acta Vista

Les maîtres d'œuvre de cette opération sont Isabelle Guerin, Philippe Matonti et Alessandra Riccio, architectes du patrimoine qui suivent le projet dans une démarche à la fois archéologique et historique. La restauration du site a été confiée depuis 2003 à l'association Acta Vista qui réalise des chantiers d'insertion. Le partenariat avec la Fondation du Patrimoine s'inscrit dans le cadre de son intérêt pour ce site. « C'est la première fois que nous lançons une souscription sur ce site pour apporter une contribution financière et participer à l'appropriation de ce patrimoine par les habitants. Notre rôle va permettre de récolter les dons et d'en permettre une défiscalisation », a évoqué Jean-Claude Fourès, son délégué départemental. L'objectif de cette opération consiste à recueillir 200 000 euros sur deux ans et d'atteindre 50 000 euros à l'occasion de la semaine du patrimoine.

Acta Vista réhabilite des édifices du Vieux La Ciotat

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 novembre 2022

Journal du23 novembre 2022

Journal du 16 novembre 2022

Journal du16 novembre 2022

Journal du 09 novembre 2022

Journal du09 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?