Fermer la publicité

Carte interactive Marseille : Les Fabriques, quartier « inclusif »

Bouches-du-Rhône le - - Urbanisme

Marseille : Les Fabriques, quartier « inclusif »
Rémy Marciano - La résidence l'AL-FA dont la commercialisation a été lancée en mars par Bouygues Immobilier.

Le tandem Bouygues Immobilier/Linkcity s'apprête à lancer les premiers programmes des Fabriques, écoquartier version méditerranéenne appelé à voir le jour sur 14 ha de friches de la zone arrière portuaire, aux confins de l'extension d'Euroméditerranée.

Les Fabriques bientôt en mode constructif. Cinq ans après avoir été désigné lauréat de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) par l'établissement public d'aménagement Euroméditerranée (EPAEM) pour la création d'un écoquartier inclusif (250 000 m2 de surface de plancher pour 2 500 logements) sur 14 hectares de friches au nord du périmètre de l'opération d'urbanisme, le tandem Linkcity-Bouygues Immobilier entre dans le vif du sujet.

Les deux filiales du groupe Bouygues ont déposé les demandes d'autorisation administratives des premiers lots de cette opération de régénération urbaine. « On est au coeur d'un quartier prioritaire de la ville qu'il s'agit de revitaliser en faisant de l'aménagement le levier d'une nouvelle dynamique urbaine et sociale », pose Anne Villard, directrice du projet de la société XXL, qui porte l'opération pour Bouygues Immobilier et Linkcity.


Lire aussi : Marseille : Les Fabriques bientôt en travaux


Pour l'EPA Euroméditerranée, la réussite de ce quartier à la jonction entre la ville et les quartiers nord doit donner le « la » du vaste projet de recomposition des 169 hectares de l'extension septentrionale de l'opération d'intérêt national. Pas question de développer un « Manhattan dans le Bronx » pour reprendre la formule de l'ancien directeur général de l'EPAEM, Jean-Michel Guénod. « On est sur une démarche frugale et inclusive. Frugale car il ne s'agit pas d'empiler les dispositifs sophistiqués et inclusive car on souhaite associer les habitants du secteur à la relance économique », ajoute Anne Villard. « Cette dynamique doit permettre de faire émerger de nouvelles pratiques urbaines qui participeront au désenclavement et à l'interaction avec le reste de la ville », renchérit Hugues Parant, directeur général de l'EPAEM.

Les « makers » au service de l'économie inclusive

Cette ambition a aujourd'hui pour emblème la manufacture collaborative « Ici Marseille » déployée à l'initiative d'une société de projet portée par Bouygues dans une friche industrielle (3 500 m2) de la rue de Lyon (15e). Un exemple d'urbanisme transitoire que l'EPAEM souhaite dupliquer sur d'autres sites en friche, dans le sillage de la démarche « MOVE » (Massilia Open Village Experience) instiguée en 2019 sur l'emprise d'anciennes usines et autres délaissés du quartier des Crottes. Les promoteurs s'inscrivent évidemment dans cette démarche résiliente en se disant prêts à miser sur les ressources offertes par les « makers » : « On veut tisser des liens entre habitat et le réseau d'acteurs du quartier : les résidences nouvelles pourront utiliser les services mutualisés comme une conciergerie, de l'aide aux devoirs, des cours de cuisine, etc, mis en place au sein de ce réseau collaboratif », imagine Rémy Courtes, directeur de l'agence Aix-Marseille Provence sud de Bouygues Immobilier.

Une offre tertiaire que les promoteurs souhaitent d'ailleurs soutenir via la création d'un véhicule ad hoc qui sera chargé de porter les quelque 20 000 mètres carrés de locaux en pied d'immeubles. « La vitalité d'un quartier passe par l'animation des rez-de-chaussée. Pour éviter les rideaux baissés, on souhaite garder la maîtrise foncière de ces lots que nous mettrons en location à tarif préférentiel pour des artisans, associations, commerces de proximité », déroule Anne Villard. Le directeur de l'EPAEM préfère, quant à lui, évoquer des « espaces capables », un réseau d'escales de travail et de tiers lieux ouverts à tous les résidents dont le dénominateur commun serait l'esprit collaboratif. Une traduction de cette « ville du kilomètre » ou « du quart d'heure » en vogue chez les aménageurs ces temps-ci.

Cette volonté aura pour vitrine un grand mail piéton qui traversera le quartier d'est en ouest (voir notre carte interactive). Cette logique inclusive se déclinera également à travers une offre de prestations à tarifs modérés comme l'accès à internet pour un euro. « Les Fabriques seront un quartier connecté avec une box dans chaque logement neuf », précise Rémy Courtes.

Projets en rafale

La dynamique s'étendra aux franges des Fabriques avec le marché aux puces, immense bazar à ciel ouvert (4 ha pour 17 000 m2 de surfaces commerciales) qu'Euroméditerranée et son propriétaire, André Coudert ont décidé de moderniser avec l'appui de la Banque des Territoires. La cure de jouvence va s'étendre aux abords du marché : Bouygues Immobilier compte réaliser un parking en silo de 1 200 places sur l'emprise de l'ancien supermarché Lidl qui jouxtait le site.

La dynamique constructive est enclenchée à la frange du périmètre opérationnel des Fabriques. Début 2020, Linkcity a lancé la construction d'un nouveau foyer pour jeunes actifs au sein du quartier de Bougainville-Les Crottes. Cet écrin de 170 studios (4 300 m2) signé de l'agence Oh!Som architectes a été acquis en état futur d'achèvement par Adoma (CDC Habitat). A sa livraison prévue pour l'été 2021, ce foyer remplacera l'actuel plus exigu géré par la filiale de CDC Habitat à quelques hectomètres de là.

Au coeur du périmètre même des Fabriques, les grandes manœuvres ont commencé. Fin 2019 et début 2020, Bouygues Immobilier et Linkcity ont déposé les permis de construire de quatre projets lauréats des ateliers organisés l'an dernier sur plusieurs îlots du premier secteur d'aménagement au sud du quartier, entre la rue Allar et la rue de Lyon (50 000 m2).

Ces projets sont à retrouver dans le détail dans notre carte interactive des Fabriques :

Cliquez sur les points bleus pour afficher le détail des projets.
Pour un confort de visualisation, cliquez sur les deux flèches en bas à droite qui permettent d'afficher l'image en plein écran.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

TPBM Semaine Provence Journal d'annonces légales et d'informations locales, économiques et judiciaires en PACA

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer